Ecoutez Radio Sputnik
    Alexeï Mozgovoï

    Meurtre de Mozgovoï: les pro-Kiev réclament 300.000 USD de récompense

    © Sputnik . Iury Lashov
    International
    URL courte
    0 15120
    S'abonner

    Le chef militaire de la République populaire autoproclamée de Lougansk (LNR) Alexeï Mozgovoï a été tué le 23 mai lors d'une opération spéciale du groupe de combattants pro-Kiev Tini (Les Ombres).

    Les combattants du groupe pro-Kiev Tini (Les Ombres) ont demandé une récompense de 300.000 dollars au gouvernement ukrainien pour le meurtre d'Alexeï Mozgovoï, commandant de la brigade indépendantiste Prizrak (Fantôme), rapporte le site russe LifeNews.

    "Mozgovoï et trois autres personnes ont été tuées dans l'explosion de deux mines antipersonnel МОN-50 à 18h48 près du village Mikhaïlovka au détour du chemin Perevalsk-Lougansk. Trois autres personnes ont été achevées à deux fusils Kalachnikov (…). Une récompense de 300.000 dollars a été offerte pour leurs têtes (…). Si vous l'avez promis, payez", a indiqué M.Gladkiï sur sa page Facebook.

    Мозгового подорвали дистанционно двумя МОН 50 в 18:48 около нп Михайловка на повороте трасса Перевальск — Луганск. Двига…

    Posted by Александр Гладкий on 23 Май 2015 г.

    Le chef du groupe Tini a ainsi confirmé la déclaration des compagnons d'armes de M.Mozgovoï selon laquelle le meurtre avait été commis par des combattants pro-Kiev.

    Au total, l'attentat organisé par Tini le 23 mai a fait sept morts: le chef militaire de la République autoproclamée de Lougansk Alexeï Mozgovoï, sa porte-parole Anna Asseïeva, ses deux gardes du corps et son conducteur, ainsi que deux autres personnes qui se trouvaient dans un autre véhicule.

    M.Mozgovoï était connu en Ukraine mais aussi à l'étranger. Les Etats-Unis et l'UE l'ont inscrit sur leurs listes noires respectivement en décembre 2014 et février 2015. D'ailleurs, il l'a considéré comme un geste de reconnaissance de ses mérites militaires. D'après les médias, Alexeï Mozgovoï a déjà été la cible de plusieurs attentats.

    Lire aussi:

    Donbass: Porochenko qualifie les accords de Minsk de "pseudo-trêve"
    Ukraine: le conflit au Donbass fait de 6.000 à 10.000 civils morts
    Journaliste assassiné en Ukraine: nationalistes et services de sécurité de mèche?
    La « nouvelle Ukraine », Etat terroriste et criminel
    Tags:
    République populaire autoproclamée de Lougansk (RPL), Alexeï Mozgovoï, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik