International
URL courte
0 2925
S'abonner

Une décision concernant l'éventuelle livraison de missiles sol-air russes S-300 à l'Iran a été prise, mais la réalisation de ce projet prendra du temps, a annoncé le sous-secrétaire du Conseil de sécurité de Russie Evgueni Loukianov.

"La décision sur la livraison des S-300 à l'Iran est prise, mais il faudrait du temps pour réaliser ce projet. Si je comprends bien, l'heure de la livraison n'est pas encore venue", a déclaré le responsable aux journalistes.

Le président Vladimir Poutine a signé à la mi-avril un décret levant l'interdiction de livrer des missiles sol-air S-300 à l'Iran. L'exécution du contrat en question, signé en 2007, avait été suspendue en 2010 par le président russe de l'époque Dmitri Medvedev.

Cette démarche unilatérale de la Russie excédait le cadre de la résolution 1929 du Conseil de sécurité de l'Onu, qui interdisait exclusivement de fournir des armements offensifs à Téhéran en raison de son programme nucléaire.

Le S-300 est un missile antiaérien mobile de longue portée, capable de traquer et détruire des missiles balistiques, des missiles de croisière et des avions volant à basse altitude.

Lire aussi:

Obama: les Etats-Unis capables de surmonter les S-300 iraniens
The Economist: Moscou dame le pion à Washington au Proche-Orient
Journal US: la livraison des S-300 à l'Iran est une "frappe préventive" de Moscou
S-300 pour l'Iran: pas d'impact sur l'équilibre des forces dans la région
Tags:
S-300, Dmitri Medvedev, Vladimir Poutine, Iran, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik