International
URL courte
0 209
S'abonner

Le terroriste international numéro 1, qui a été tué en 2011 par les commandos US au Pakistan, s'intéressait notamment aux ouvrages occidentaux consacrés aux attaques du 11 septembre 2001 qu'il avait revendiquées.

Les documents saisis dans la maison d'Oussama ben Laden à Abbottabad, au Pakistan, où le fondateur du réseau terroriste international Al-Qaïda a été tué lors d'un raid américain en 2011, ont surpris les journalistes, annonce le journal The New York Times. 

Selon les documents déclassifiés la semaine dernière par la CIA, Ben Laden s'intéressait aux ouvrages occidentaux consacrés aux attaques du 11 septembre 2001 contre les Etats-Unis qu'il avait revendiquées.

Sa bibliothèque comprenait notamment le livre Prétentions impériales: pourquoi l'Occident perd la guerre contre le terrorisme, par Michael Scheuer, ancien officier de la CIA qui a été en charge de la traque de Ben Laden entre 1996 et 2004. Cet ouvrage présente le fondateur d'al-Qaïda comme "le personnage le plus respecté, aimé, romantique, charismatique et peut-être même le plus compétent de ces 150 dernières années de l'histoire de l'islam".

Les enquêteurs ont en outre découvert un ouvrage du conspirationniste Michel Chossudovsky La guerre américaine contre le terrorisme, selon lequel les attaques contre les tours jumelles du World Trade Center de New York n'étaient qu'un prétexte pour justifier une intervention des Etats-Unis au Proche-Orient.

Le terroriste numéro un a également amassé une vingtaine de livres et études économiques sur la France, sur ses transports, son secteur nucléaire et ses armements, en vue d'organiser une attaque contre l'Hexagone.

Parmi les livres confisqués dans la maison de Ben Laden à Abbottabad il y a de grandes œuvres comme Les guerres d'Obama du journaliste américain Bob Woodward, Naissance et déclin des grandes puissances de Paul Kennedy, sans oublier Les Etats-Unis et le Vietnam 1787-1941 de Robert Hopkins Miller. On y trouve également des ouvrages sur les théories conspirationnistes comme La Lignée des Illuminati de Fritz Springmeier ou Les secrets de la Réserve fédérale d'Eustace Mullins.

Oussama Ben Laden lisait en outre les œuvres consacrées au jihad de l'un de ses mentors Abdullah Azzam (La défense des terres musulmanes et Rejoignez la Caravane).

Sa bibliothèque comportait des livres d'art (Atelier de calligraphie arabe), et des ouvrages sur le mode de vie sain (Guide de la nutrition sportive) et même de la pornographie. D'ailleurs, la maison d'Abbottabad abritait au total 22 personnes et il est difficile d'établir qui lisait ces livres.

Lire aussi:

Le récit de la fin de Ben Laden, un plagiat?
Révélations de l'US Navy sur les funérailles de ben Laden
La Turquie promet une riposte après la caricature d'Erdogan dans Charlie Hebdo
Tags:
Rejoignez la Caravane, La défense des terres musulmanes, Les secrets de la Réserve fédérale, La Lignée des Illuminati, Les Etats-Unis et le Vietnam 1787-1941, Naissance et déclin des grandes puissances, Les guerres d'Obama, La guerre américaine contre le terrorisme, Prétentions impériales: pourquoi l'Occident perd la guerre contre le terrorisme, CIA, Oussama ben Laden, Abbottabad, Pakistan, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook