International
URL courte
0 614
S'abonner

Au marché noir, le billet vert s'échange contre 343 bolivars, alors qu'officiellement un dollar cote 6,3 bolivars.

Le président du Venezuela Nicolas Maduro a estimé ce mardi qu'il ne permettrait pas la dollarisation de l'économie dans son pays.

"Le Venezuela n'a jamais été et ne sera jamais dollarisé. Notre monnaie nationale vénézuélienne sera toujours fièrement le bolivar. Nous allons continuer d'investir toutes les ressources que nous recevons en monnaie étrangère: chaque dollar reçu servira pour la construction de logements, l'éducation, la santé publique et l'alimentation", a déclaré M.Maduro cité par la chaîne vénézuélienne VTV. 

Une telle déclaration est liée à la chute du bolivar au marché noir. D'après le site vénézuélien Dolartoday, un dollar s'échange d'ores et déjà contre 343 bolivars, alors qu'officiellement le billet vert 6,3 bolivars.

Suite à des crises financières, on connaît d'autres cas d’Etats d’Amérique latine ayant abandonné leur propre monnaie pour adopter le dollar. "Les années 2000-2001 ont été marquées par l'adoption par l'Equateur et le Salvador du dollar en tant que monnaie nationale", indique le think-tank CEPII, centre de recherche français dans le domaine de l'économie internationale. Par ailleurs, le Panama et le Costa Rica sont également des exemples de dollarisation de leurs économies respectives.

Lire aussi:

Washington mène une guerre économique contre Moscou et Caracas (Maduro)
Dédollarisation, AIIB: la Russie et la Chine poursuivent leur lune de miel à Bo'ao
Un berger allemand défigure une ado en pleine séance photo d’un coup de mâchoire - images
Vladimir Poutine promet de «fermer la bouche ignoble» de ceux qui tentent de réécrire l’Histoire à l’étranger
Tags:
dollar US, Nicolas Maduro, Venezuela
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik