International
URL courte
Nucléaire iranien (2015) (124)
0 535
S'abonner

L'opposition iranienne en exil a accusé la République islamique de collaborer avec la Corée du Nord dans le domaine de l'armement nucléaire.

"Le régime iranien continue de coopérer avec la Corée du Nord dans le développement d'ogives nucléaires et de missiles balistiques", assure le Conseil national de la résistance iranienne (CNRI) basé à Paris dans un rapport s'appuyant sur "diverses sources au sein du régime iranien".

Selon ce document, une équipe de spécialistes nord-coréens des armes nucléaires s'est rendue en Iran fin avril pour visiter un site militaire. Il s'agit de la troisième visite d'une délégation nord-coréenne de ce type en Iran depuis le début de l'année. Un groupe de neuf experts devrait encore s'y rendre en juin, affirme le CNRI.

Auparavant, les medias ont à plusieurs reprises diffusé des rapports non confirmés selon lesquels l'Iran et la Corée du Nord coopéraient dans le domaine des missiles balistiques. Pourtant, aucune information sur la coopération nucléaire entre les deux pays n'est disponible jusqu'à présent.

Selon le porte-parole du CNRI Shahin Gobadi, "Téhéran n'a montré aucun intérêt à renoncer aux armes nucléaires, le programme de nucléarisation se poursuit et ils n'ont pas ralenti le processus".

Les négociations sur le programme nucléaire iranien durent depuis près de 12 ans. Les six médiateurs internationaux (Royaume-Uni, USA, France, Russie, Chine et Allemagne) cherchent à persuader l'Iran de limiter son programme nucléaire en échange de la levée des sanctions économiques qui pèsent contre Téhéran. Les parties ont convenu d'arriver d'ici le 31 juillet 2015 à un accord global prévoyant de régler tous les détails techniques.

Dossier:
Nucléaire iranien (2015) (124)

Lire aussi:

Ban Ki-moon: la diplomatie est en mesure de contrer la menace nucléaire
Proche-Orient: pas de course aux armements suite à l'accord avec l'Iran
Blessé par balle en pleine rue, le rappeur Crim’s en pronostic vital engagé dans le Val-de-Marne
Les caméras du domicile de Gérard Depardieu, mis en examen pour viols, montrent une rencontre avec une jeune actrice
Tags:
nucléaire, Centre national de la résistance iranienne (CNRI), Corée du Nord, Iran
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook