Ecoutez Radio Sputnik
    Bill Gates

    Bill Gates: une pandémie peut faire 33 millions de morts en 250 jours

    © AFP 2017 TOBIAS SCHWARZ
    International
    URL courte
    557872532

    Selon l'ex-PDG de Microsoft Bill Gates, les maladies infectieuses sont plus dangereuses pour l'humanité qu'une guerre nucléaire, une éruption volcanique ou un astéroïde.

    Un virus peut faire 770.000 morts dans le monde en cent jours et près de 33 millions de morts en 250 jours en cas de scénario défavorable, a déclaré Bill Gates dans une interview publiée mercredi par le groupe Vox Media.

    Le milliardaire et philanthrope américain de 59 ans a évalué les dangers potentiels pour l'humanité en parlant de ses plus grandes peurs. Il a annoncé avoir créé un groupe scientifique de modélisation des maladies.

    Selon différentes sources, la pandémie de la fameuse "grippe espagnole" a fait de 20 à 100 millions de morts à l'issue de la Première Guerre mondiale (de 1918 à 1919). Mais de nos jours cinquante fois plus de gens traversent les frontières qu'en 1918. Ainsi, la propagation des virus est beaucoup plus rapide qu'auparavant. "La grippe H1N1 s'est propagée dans le monde entier en 2009 avant même que nous n'apprenions son existence", a noté le milliardaire.

    D'après M.Gates, les risques de déclenchement d'une guerre nucléaire sont moindres, au moins ces prochaines années, alors que la menace d'une épidémie globale lui semble assez probable.

    Lire aussi:

    De quoi l'humanité va-t-elle périr?
    Ebola, "agression russe" et EI, menaces mondiales selon Obama
    Ebola: le nombre de cas en hausse pour la première fois en 2015
    Nucléaire. Quand le sommeil de la raison engendre des monstres
    Tags:
    menaces globales, Bill Gates
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik