International
URL courte
132212
S'abonner

L'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing estime que l'influence américaine empêche l'Europe d'établir des relations plus constructives avec la Russie.

Les relations entre l'Europe et la Russie seraient meilleures si Bruxelles était réellement indépendant, estime l'ex-président français Valéry Giscard d'Estaing.

Si l'Europe pouvait agir seule, ses relations avec la Russie seraient moins compliquées, car l'opinion publique européenne n'est pas hostile à la Russie, a indiqué l'ancien chef de l'Etat français dans une interview à la télévision russe.

Selon lui, certains responsables américains cherchent à promouvoir la politique antirusse et utilisent n'importe quel prétexte pour aggraver les relations entre les deux pays. La France est pour sa part prête à contribuer au règlement pacifique des discordes qui opposent la Russie et l'Occident.

Valéry Giscard d'Estaing estime également que les médias occidentaux doivent cesser de donner une vision unilatérale de la crise ukrainienne et de passer sous silence certains dérapages de Kiev.

Le 28 mai, l'ancien président français a rencontré le chef de l'Etat russe Vladimir Poutine pour évoquer avec lui la crise en Ukraine et les relations entre la Russie et l'UE. Officiellement, Valéry Giscard d'Estaing se trouvait à Moscou pour présenter la version russe de son livre consacré à la Grande armée napoléonienne.

Lire aussi:

Valéry Giscard d'Estaing prône une sortie de l'euro pour la Grèce
Poutine pourrait rencontrer Giscard d'Estaing
Au moins six morts dans une fusillade en Allemagne
Tags:
Union européenne (UE), Valéry Giscard d'Estaing, Vladimir Poutine, France, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik