International
URL courte
0 37
S'abonner

Un navire de croisière chinois avec plus de 450 personnes à son bord a sombré lundi soir dans le fleuve Yangtsé lors d'une violente tempête, rapportent les médias locaux.

Le navire Dongfangzhixing (Etoile de l'Orient), transportant 458 personnes, assurait la liaison entre Nankin (est) et Chongqing (centre), lorsqu'il a fait naufrage dans la région de Jianli (centre-est). Il pourrait s'agir de l'une des catastrophes les plus meurtrières jamais survenues dans les eaux du fleuve.

Selon les témoins, le navire a coulé en quelques minutes. La profondeur du fleuve sur les lieux du naufrage atteint 15 mètres, une partie de la coque émergeant des eaux.

Entre 10 et 20 personnes ont été secourues pour le moment, dont le capitaine du navire et le chef mécanicien, qui ont été placés en détention pour être interrogés. Selon les premiers éléments de l'enquête, le navire n'était pas surchargé et possédait suffisamment de gilets de secours pour tous les passagers.

Le président chinois Xi Jinping a ordonné de mettre tout en œuvre pour le sauvetage des passagers, tandis que le premier ministre Li Keqiang s’est rendu sur place pour coordonner les efforts. Les mauvaises conditions météorologiques compliquent l'opération de sauvetage qui implique un millier de secouristes.

En janvier dernier, 22 personnes avaient trouvé la mort dans le naufrage d'un remorqueur non loin de l'embouchure du Yangtsé. Seuls trois passagers avaient été récupérés par les sauveteurs.

Lire aussi:

Le FBI contrôle les militaires avant l'investiture de Joe Biden
«J’ai fait une bêtise mais elle n’a pas souffert»: l’ex-compagnon de la femme tuée à Alençon se livre
Agression contre un maire dans le Gard: «Je suis tombé raide d'un coup, sans même plier les jambes»
Jack Lang sur la signature d'une tribune pour décriminaliser la pédophilie: «C’était une connerie!»
Tags:
secouristes, naufrage, Li Keqiang, Xi Jinping, Chine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook