International
URL courte
1214
S'abonner

Selon le sous-secrétaire d'Etat US, les islamistes subissent des "pertes énormes" face à la coalition internationale.

Plus de 10.000 combattants du groupe terroriste Etat islamique ont été abattus depuis le début de l'opération internationale contre l'EI en Irak et en Syrie, a annoncé le secrétaire d'Etat américain adjoint, Antony Blinken.

"Il y a des progrès importants, mais (…) l'EI reste résilient et capable de prendre l'initiative", a déclaré Antony Blinken dans une interview accordée à France Inter.

"Nous avons constaté des pertes énormes au sein de l'Etat islamique, qui s'élève à plus de 10.000 de morts depuis le début de cette campagne militaire. Ça va finir par avoir un effet", a poursuivi M.Blinken.

La coalition antiterroriste s'est réunie mardi 2 juin à Paris pour discuter de la situation qui s'était créée après la chute des villes de Palmyre, en Syrie, et de Ramadi, en Irak.

La coalition a apporté son assistance au plan politique comme militaire au gouvernement irakien qui prévoit d'accélérer le soutien aux tribus sunnites, jugé indispensable pour endiguer l'avancée des terroristes.

A l'heure actuelle, l'Etat islamique occupe un tiers des territoires irakiens, dont la deuxième plus grande ville du pays, Mossoul, et la moitié de la Syrie, soit environ 300.000 km2 au total.

Lire aussi:

Etat islamique: une réunion des pays de la coalition à Paris
Dès 2012, un rapport US prédisait l'expansion de l'Etat islamique
Les opérations contre l'EI ont coûté 2,1 mds USD aux Etats-Unis
La Russie et l'Irak uniront leurs efforts dans la lutte contre l'EI
Tags:
opération militaire, terrorisme, Etat islamique, Antony Blinken, Irak, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook