Ecoutez Radio Sputnik
    Convoi militaire ukrainien

    Regain de violence en Ukraine: empêcher une normalisation entre Russie et UE

    © REUTERS / Gleb Garanich
    International
    URL courte
    2689
    S'abonner

    Pourquoi les combats acharnés dans l'est de l'Ukraine ont-ils repris au moment où l'Occident a décidé de renouer avec la Russie?, se demande un quotidien américain.

    Les pays du G7 se réuniront ce week-end en Allemagne pour évoquer, entre autres, la question de savoir s'il faut ou non proroger les sanctions occidentales contre Moscou, rappelle le journaliste Howard LaFranchi dans les pages du Christian Science Monitor.

    "De nombreux signes constatés ces dernières semaines ont montré que les pays de l'UE étaient disposés à récompenser la Russie pour l'affaiblissement de la tension en Ukraine. Il s'agit sinon d'annuler les sanctions, du moins de les assouplir. Cependant, certains responsables européens affirment que la reprise des tirs d'artillerie et la mort de personnes près de Donetsk feront visiblement taire les appels à encourager les démarches en faveur de Moscou. Certaines sources prédisent même que désormais, l'Union européenne prolongera facilement ses sanctions jusqu'à l'année prochaine", indique le journal.

    L'expert Julianne Smith du Center for a New American Security de Washington (CNAS), estime que les bombardements de Maryinka depuis Donetsk contrôlé par les insurgés ont de nouveau amené les diplomates occidentaux à prendre position contre la Russie. Selon Mme Smith, suite à ces bombardements, les pays du G7 seront tentés "d'envoyer un signal fort à Moscou".

     

    La Russie a officiellement déclaré que la reprise des combats était une "provocation ukrainienne". Cependant, affirme l'expert, "la Russie rejette sur Kiev la responsabilité de la guerre civile en Ukraine depuis le début de l'effusion de sang en 2014".

    Moscou "nie catégoriquement sa participation directe aux combats et ce, malgré les preuves de plus en plus nombreuses de la présence de militaires et d'armes lourdes russes sur les territoires contrôlés par les rebelles", affirme Mme Smith.

    D'après Richard Fontaine, président du CNAS et ancien conseiller politique du sénateur John McCain, Vladimir Poutine cherche à créer une situation dans laquelle il pourrait aggraver ou affaiblir les violences dans l'est de l'Ukraine afin de maintenir l'instabilité politique et économique dans ce pays, sans pour autant exacerber la confrontation entre la Russie et l'Occident.

    Lire aussi:

    Ukraine: l'armée poursuit les bombardements contre Donetsk (insurgés)
    L'est de l'Ukraine après les bombardements
    Bombardements de Donetsk: l'UNICEF indigné par la mort d'enfants
    Ukraine: les combats continuent près de Lougansk
    Tags:
    sommet du G7 de 2015, G7, Union européenne (UE), Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik