International
URL courte
0 340
S'abonner

L'Organisation de coopération de Shanghai joue un rôle de plus en plus important sur le plan politique et économique, ce qui attire les pays qui n'en font pas partie, dont la Syrie.

Le secrétariat de l'Organisation de coopération de Shanghai (OCS) a reçu la demande syrienne de statut d'Etat observateur auprès de l'OCS et commencé son examen, a annoncé jeudi le secrétaire général de l'organisation, Dmitri Mezentsev.

"Nous avons effectivement accepté avec respect et intérêt la demande de la République arabe syrienne de lui accorder le statut d'Etat observateur, mais selon la pratique courante de l'OCS, le pays qui souhaite adhérer à la +famille OCS+ acquiert d'abord le statut de partenaire du dialogue", a indiqué M.Mezentsev dans une interview à la chaîne de télévision russe RT.

Et d'ajouter que l'ultérieure évolution serait fonction des intentions du pays intéressé.

Créée en 2001, l'OCS est une organisation intergouvernementale qui réunit la Chine, le Kazakhstan, le Kirghizstan, le Tadjikistan, l'Ouzbékistan et la Russie. La Mongolie, l'Inde, l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan bénéficient du statut d'Etats observateurs.

Lire aussi:

Poutine: l'OCS acquiert une plus grande importance
OCS: une nouvelle procédure d'adhésion adoptée
OCS: élévation du statut de l'Iran
Un professeur juge le décolleté d'une collégienne de 14 ans provocant, elle se sent «humiliée» - photo
Tags:
Organisation de coopération de Shanghai (OCS), Dmitri Mezentsev, Syrie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook