Ecoutez Radio Sputnik
    Sénat américain

    Ukraine: un sénateur US veut fournir 60 M USD d’aide militaire

    © Photo. W.Scott
    International
    URL courte
    0 1333543

    Le sénateur américain Rob Portman a proposé d'apporter à l'Ukraine une assistance militaire pour un montant total de 60 M USD en 2016.

    Un amendement ad hoc a été soumis au Sénat jeudi 4 juin.

    "L'amendement prévoit de fournir à l'Ukraine les moyens de défense dont elle a besoin, notamment systèmes des renseignements en temps réel, des radars de contrebatterie, des armes défensives létales, des drones er des moyens de communication sécurisés", lit-on dans un communiqué diffusé par le service de presse de M.Portman.

    Dans le même temps, le sénateur a proposé aux militaires américains et de l'Otan de passer en revue les tactiques "des troupes russes et des insurgés" opérant dans le Donbass. Selon lui, une telle étude aiderait à promouvoir l'utilisation de chars Abrams, qui sont construits dans l'Etat de l'Ohio, fief du sénateur Portman.

    Il a également appelé à allouer 371 millions de dollars au développement de véhicules blindés Stryker. Selon M.Portman, l'actuelle absence de chars américains en Europe "porte atteinte à la réputation des Etats-Unis en ce qui concerne leur capacité de répondre aux nouveaux défis".

    Plusieurs membres de l'administration américaine et experts ont auparavant proposé d'envoyer des armes létales en Ukraine, d'autres s’étant opposés à cette idée. En mars dernier, l'ambassadeur allemand aux Etats-Unis a déclaré que le président US Barack Obama avait décidé de ne pas livrer à Kiev d'armes défensives létales pour le moment.

    Lire aussi:

    Responsable ukrainien: l'UE livre des armes à Kiev
    Poutine met Israël en garde contre les livraisons d'armes à Kiev
    Breedlove: livrer des armes à Kiev pourrait destabiliser l'Ukraine
    Porochenko: 11 pays de l'UE livreront des armes à Kiev
    Tags:
    drone, armes létales, Abrams M1, Stryker, OTAN, Sénat des États-Unis, Barack Obama, Rob Portman, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik