12:30 09 2019
      Recep Tayyip Erdogan

      Turquie: Erdogan s'est construit un nouveau palais pour fuir les cafards

      © Sputnik . Alexei Druzhinin
      International
      1451

      Le gigantisme du nouveau palais présidentiel inauguré en octobre 2014 a suscité de nombreuses critiques.

      Le président turc Recep Tayyip Erdogan a expliqué la construction de son nouveau palais par le fait que sa précédente résidence était infestée de blattes.

      Le palais Aksaray (Palais Blanc) à Ankara, dont la construction a débuté en 2011, devait initiallement abriter le bureau du premier ministre turc. Après sa victoire à la présidentielle en 2014, M.Erdogan a annoncé que le bâtiment deviendrait la résidence du président.

      "Lorsque j'ai pris les fonctions de chef du gouvernement, il y avait des cafards autour des lavabos dans ma résidence. Est-ce que c'est ce que mérite le premier ministre turc? Est-il possible d'y inviter quelqu'un?", a avoué M.Erdogan dans une interview accordée à la chaîne télévisée ATV.

      La construction du palais a été vivement critiquée par les partis d'opposition qui dénoncent les frais injustifiés de travaux qui se sont élevés, selon le ministre turc des Finances, à 615 millions de dollars.

      En mai dernier, le Conseil supérieur des juges a reconnu illégale la construction du nouveau palais présidentiel, ce dernier se trouvant sur le territoire classé zone protégée.

      Un parc d'antiquités en Turquie
      Turquie: un leader d'opposition promet de créer une "méga-ville" en Anatolie
      Turquie: violente charge du président Erdogan contre la presse occidentale
      Recep Tayyip Erdogan, Turquie