Ecoutez Radio Sputnik
    Le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk

    Premier ministre ukrainien: "Nous reprendrons la Crimée et le Donbass"

    © AP Photo/ Efrem Lukatsky
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    801019112173

    Kiev reprendra sous son contrôle des régions de Donetsk et de Lougansk ainsi que de la Crimée, a déclaré le premier ministre ukrainien.

    Kiev reprendra les territoires contrôlés actuellement par les indépendantistes du Donbass ainsi que la Crimée, a déclaré le premier ministre ukrainien Arseni Iatseniouk lors du Forum mondial du Comité juif américain.

    "Nous sommes persuadés que nous reprendrons le contrôle des territoires de Donetsk, de Lougansk et de la Crimée", a annoncé le service de presse du gouvernement ukrainien citant les propos du premier ministre.

    Hier, M.Iatseniouk et la ministre ukrainienne des Finances Natalia Iaresko (ressortissante américaine d'origine ukrainienne) sont arrivés à Washington dans le cadre d'une visite officielle afin de rencontrer plusieurs représentants du gouvernement américain ainsi que du FMI.

    Selon M.Iatseniouk, l'unité au sein des pays de l'UE ainsi qu'entre Etats-Unis et l'UE est "la meilleure recette et la meilleure réponse à tout agresseur et à toute agression. C'est une réponse commune et forte à tous ceux qui veulent démolir l'ordre mondial, "dessiner" de nouvelles frontières au lieu de celles fixées après la Seconde Guerre mondiale, à tous ceux qui ne respectent pas les droits et les libertés, la démocratie et nos nations. Ce sont nos ennemis".

    Kiev mène depuis le 15 avril 2014 une opération militaire d'envergure en vue de réprimer la révolte qui a éclaté dans le Donbass suite au renversement du président ukrainien Viktor Ianoukovitch en février 2014. Selon un rapport de l'Onu, le conflit ukrainien a fait au moins 6.417 morts et 15.962 blessés. Près de 5 millions d'habitants de la région sont touchés par le conflit.

    Les autorités de Kiev et les républiques autoproclamées de Donetsk et de Lougansk adopté un cessez-le-feu le 5 septembre 2014 à Minsk. Le dernier document signé le 12 février prévoyait notamment d'octroyer un statut spécial à "certaines zones des régions de Donetsk et de Lougansk". Cependant, un regain de violence a récemment été constaté dans la région.

    La Crimée et Sébastopol sont redevenus russes après le référendum du 16 mars 2014, lors duquel la majorité d'habitants de la péninsule se sont prononcés en faveur de la réunification avec la Russie. Moscou a déclaré que le référendum en Crimée correspondait aux normes du droit international et à la Charte des Nations unies. Kiev considère toujours la Crimée comme un territoire de l'Ukraine.

     

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Expert: les USA reprennent le "scénario vietnamien" en Ukraine
    Ukraine: un village de tentes démonté sur la place Maïdan
    La situation en Ukraine et la réunion du G7
    Tags:
    accords de Minsk, guerre, Fonds monétaire international (FMI), Natalia Iaresko, Arseni Iatseniouk, Washington, Lougansk, Crimée, Moscou, Kiev, Donbass, Donetsk, Ukraine, États-Unis, Russie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik