Ecoutez Radio Sputnik
    Gazoduc

    Turquie: futur carrefour énergétique de l'Europe?

    © Sputnik . Ivan Rudnev
    International
    URL courte
    Gazoduc Turkish Stream (94)
    1316
    S'abonner

    L'augmentation du nombre de partenaires intéressés par l'utilisation du gazoduc russo-turc Turkish Stream pourrait transformer la Turquie en hub énergétique de premier plan reliant l'Asie et l'Europe.

    L'ambition de la Turquie de devenir un hub énergétique incontournable pour les pays d'Asie et d'Europe risque de devenir réalité dans un avenir proche avec la mise en œuvre du gazoduc Turkish Stream, projet conjoint d'Ankara et de Moscou qui provoque à présent le vif intérêt de Téhéran.

    En mars 2015, la Turquie a déjà lancé la construction du gazoduc transanatolien Tanap, destiné à acheminer le gaz de l'Azerbaïdjan vers l'Union européenne via le territoire turc.

    D'ici une semaine, le groupe gazier russe Gazprom et la compagnie turque Botas présenteront un plan conjoint de construction du gazoduc sous-marin russo-turc qui sera mis en service fin 2016, selon Gazprom.

    Turkish Stream est un projet de gazoduc reliant la Russie à la Turquie à travers la mer Noire. Il est censé remplacer le projet South Stream, dont la construction a été bloquée par l'UE. Les deux projets ont pour but d'assurer la livraison de gaz aux pays de l'Europe en contournant le territoire de l'Ukraine.

    Sa capacité devrait atteindre 63 milliards de mètres cubes de gaz naturel par an, dont 14 milliards seront absorbés par le marché turc et 49 milliards seront exportés en Europe. Le hub gazier sera mis en place à la frontière turco-grecque.

    Récemment Azizollah Ramezani, directeur des affaires internationales de la Compagnie nationale du gaz iranien (NIGC), a déclaré que l'Iran souhaitait avoir accès au gazoduc Turkish Stream afin de livrer son gaz sur le marché européen. Selon lui, les gazoducs iraniens à destination de l'Europe pourraient être connectés à terme aux gazoducs russes, qui effectueront ensuite des livraisons de gaz conjointes.

    En cas de réalisation de ces projets énergétiques, la Turquie confortera son statut de futur carrefour énergétique de l'Europe.

     

    Dossier:
    Gazoduc Turkish Stream (94)

    Lire aussi:

    "Révolution colorée" en Macédoine: un moyen de saper le Turkish Stream?
    Turkish Stream: les livraisons de gaz débuteront en 2016
    Turkish Stream: l’italienne Saipem prête à travailler pour Gazprom
    Tags:
    énergie, gazoduc, gaz, Téhéran, Moscou, Ankara, Asie, Europe, Iran, Russie, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik