Ecoutez Radio Sputnik
    George Soros

    Grâce à Soros, les Américains devront payer les dettes de l'Ukraine

    © Sputnik . Sergey Guneev
    International
    URL courte
    71113
    S'abonner

    Le milliardaire américain George Soros préconise des livraisons d'armes et l'octroi d'un nouveau paquet d'assistance financière à Kiev. Mais qui va payer? C’est la question que se pose l’homme politique américain Ron Paul dans un article sur le site Antiwar.com.

     
    Selon un courriel rendu public récemment entre George Soros et le président ukrainien Piotr Porochenko, le milliardaire américain prône des livraisons d'armes et une aide financière supplémentaire pour Kiev, qui n'a cependant pas l'argent pour payer ces matériels, relève l’homme politique américain Ron Paul.

    "Qui va donc le payer? L’Ukraine étant déjà en faillite, c'est aux contribuables américains de le faire ", écrit M.Paul dans son article sur Antiwar.com.
    Il ajoute que les partisans des interventions internationales devraient faire des pauses avant de se lancer dans de nouveaux projets, leurs campagnes précédentes ayant échoué.

    Selon le courriel intercepté, Soros écrit à Porochenko que les Etats-Unis doivent livrer à Kiev du matériel de guerre moderne. Autrement dit, contrairement aux accords de cessez-le-feu de février, Soros agit en coulisse pour fournir des armes létales à l'Ukraine.

    "Il va sans dire que cela sera payé par nous, Kiev n'ayant pas un sou", prévient l'auteur, précisant que le peuple américain devra payer les armes, la formation militaire et les dettes de l'Ukraine.

    Il conclut que cela fera la joie du complexe militaro-industriel, des banquiers et des politiciens, et que les contribuables américains y seront les seuls perdants. 

    George Soros est très proche de Piotr Porochenko, mis au pouvoir suite au coup d'Etat soutenu par les Etats-Unis, rappelle l'auteur.

    Lire aussi:

    Ukraine: Soros déçu par l'Europe d'aujourd'hui face à la Russie (WSJ)
    Aider l'Ukraine est plus important que les sanctions (Soros)
    Adhésion à l'OTAN: aucune garantie de sécurité renforcée pour l'Ukraine et la Géorgie (Soros)
    Tags:
    Ron Paul, George Soros, Ukraine, États-Unis
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik