Ecoutez Radio Sputnik
    Turquie

    Turquie: le parti pro-kurde HDP exclut toute alliance avec l’AKP

    © Flickr / tinou bao
    International
    URL courte
    0 196
    S'abonner

    Le Parti démocratique du peuple (HDP) a exclu toute alliance avec le Parti de la justice et du développement (AKP) qui a perdu la majorité absolue qu'il détenait depuis 2002 au Parlement turc, a annoncé le coprésident du parti pro-kurde HDP, Selahattin Demirtas.

    «Nous avons pleine conscience de notre responsabilité et ne laisserons pas la Turquie être envahie par le chaos et la précarité mais nous ne ferons pas partie de la coalition avec l’AKP. Nous allons cependant considérer d’autres éventualités» a-t-il déclaré.

    M.Demirtas a expliqué que selon les résultats des élections, «le peuple a conféré la responsabilité de la formation de la coalition à deux grands partis», l’AKP et le parti républicain du peuple (CHP). «Evidemment, il faudra d’abord envisager la possibilité d’alliance entre l’AKP et le CHP. On verra comment vont se dérouler ces négociations», a-t-il précisé.

    Selon les chiffres officiels portant sur la quasi-totalité des bulletins, l’AKP n'a recueilli que 40,9 % des suffrages et 258 sièges de députés sur 550, le contraignant à former un gouvernement de coalition. Le CHP et le Parti de l’action nationaliste (MHP) ont amélioré leurs résultats et ont donc obtenu respectivement 25 %et 16,3 % des voix.

    Quant au parti kurde HDP, il obtient 80 sièges avec 12,9 % des voix passant ainsi la barre des 10 % nécessaires pour être représenté au parlement et emporte donc un quatrième mandat législatif après 12 ans d’absence au parlement.


    Lire aussi:

    Turquie: Erdogan accepte la démission du gouvernement
    Un requin arrache une partie du bras d’un plongeur qui parvient à nager jusqu’à la côte – photos
    Zemmour jugé en janvier pour des propos sur l'islam et l'immigration
    Une meute de loups entame une «chasse à l’homme» en Russie – vidéo
    Tags:
    Parti démocratique des peuples (HDP) turc, élections, Parti de la justice et du développement (AKP) turc, Selahattin Demirtas, Turquie
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik