Ecoutez Radio Sputnik
    Ban Ki-moon

    Ban Ki-moon: les chefs religieux doivent panser les plaies du monde

    © REUTERS / Heinz-Peter Bader
    International
    URL courte
    6114
    S'abonner

    Le secrétaire général de l'Onu a appelé les chefs religieux à prendre une place considérable pour le maintien de la paix dans le monde.

    Les principaux dirigeants religieux doivent jouer un rôle important pour maintenir la paix dans le monde, a déclaré le secrétaire général de l'Onu, Ban Ki-moon, lors du Ve Congrès des dignitaires religieux des confessions traditionnelles qui se déroule les 10 et 11 juin à Astana (Kazakhstan).

    "Pendant cette période instable, les chefs religieux peuvent servir à recoller les morceaux, en se fondant sur les valeurs pour rassembler les communautés. Ainsi que créer une base commune pour résoudre des conflits actuels dans le monde", estime le porte-parole cité.

    M.Ban a également souligné que la promotion de la démocratie et des droits de l'homme réduisent la possibilité d'extrémismes et de violence.

    Parmi les grands thèmes qui seront abordés dans le cadre du Congrès figurent entre autres la responsabilité des chefs religieux devant les peuples, l'influence de la religion sur les jeunes, les nouvelles tendances et perspectives de l'interaction entre religion et politique.

    Lire aussi:

    Ban Ki-moon a donné à Moscou une leçon de morale au monde
    Ban Ki-moon: concevoir une stratégie de lutte contre l'extrémisme
    Le roi Salmane condamne la fusillade perpétrée par un militaire saoudien dans une base de l’US Navy en Floride
    Elle organise un duel entre son mari et son amant, le premier décède touché à 35 reprises
    Tags:
    religion, ONU, Ban Ki-moon, Astana, Kazakhstan
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik