Ecoutez Radio Sputnik
    Piotr Poroschenko

    Kiev vise un siège de membre non permanent du Conseil de sécurité

    © AP Photo / Mikhail Palinchak
    International
    URL courte
    13346
    S'abonner

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a espéré que des efforts coordonnés permettraient à l'Ukraine de devenir membre non permanent du Conseil de sécurité de l'Onu.

    Le président ukrainien Piotr Porochenko a espéré que des efforts coordonnés permettraient à l'Ukraine de devenir membre non permanent du Conseil de sécurité de l'Onu, a annoncé jeudi le service de presse du chef de l'Etat.

    "Le président a espéré que des efforts coordonnés permettraient à l'Ukraine de devenir membre non permanent du Conseil de sécurité de l'Onu et a remercié Samantha Power pour ses efforts visant à défendre les positions de Kiev", indique le service de presse au terme d'une rencontre de M. Porochenko avec la représentante permanente des Etats-Unis à l'Onu Samantha Power, en visite à Kiev pour suivre le respect des accords de Minsk.

    Le président Porochenko a également déclaré qu'un bureau de soutien de l'Onu  ouvert en Ukraine permettrait à cette organisation internationale d'obtenir des informations de première main sur la situation dans le pays. "Actuellement, nous faisons des démarches visant à rendre plus sécurisée la situation le long et autour de la ligne de contact (au Donbass, ndlr) ", a indiqué Porochenko.

    Dernièrement,  les militaires ukrainiens ont recommencé à pilonner Donetsk où au moins un homme a été tué, annonce mardi un porte-parole de l'administration de la ville, alors que le centre de contrôle du cessez-le-feu confirme le regain d'intensité des bombardements.

    Lire aussi:

    Donbass: l'OSCE constate d'importants mouvements d'armes lourdes
    Le Donbass sous le feu de l'armée ukrainienne
    Ukraine: Iatseniouk ne nie pas le génocide des habitants du Donbass
    Donbass: Porochenko qualifie les accords de Minsk de "pseudo-trêve"
    Tags:
    Petro Porochenko, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik