Ecoutez Radio Sputnik
    Un militaire de l'Otan en Pologne

    Otan: la Force de réaction rapide ne fait pas le poids face à la Russie

    © Sputnik . Kacper Pempel
    International
    URL courte
    13878
    S'abonner

    L'exercice d’alerte Noble Jump en Pologne a mis en lumière les défauts de la Force de réaction rapide de l’Otan face à la Russie.

    La capacité de déploiement de la nouvelle force de réaction rapide de l'Otan, testée du 9 au 19 juin sur le camp d'entraînement de Zagan (ouest de la Pologne), est insuffisante face à la réactivité militaire russe, rapporte le journal britannique The Sunday Times.

    Selon The Sunday Times, les forces de l'Alliance ont besoin d'un mois au moins afin de déployer 30.000 militaires en Europe de l'Est. De son côté, la Russie a réussi en 24 heures à déplacer jusqu'à 100.000 soldats avec des équipements au cours de manœuvres militaires réalisées fin mai dans le District militaire central.

    Les manœuvres en Pologne occidentale impliquent plus de 2.000 soldats provenant de neuf pays de l'Otan. Les troupes aéroportées tchèques et néerlandaises, l'infanterie mécanisée allemande et norvégienne, les forces spéciales lituaniennes et polonaises, l'artillerie belge, des hélicoptères américains et une unité hongroise de coopération civilo-militaire y prennent part.

    "L'exercice Noble Jump a été conçu pour tester les troupes de préparation élevée de l'Otan dans les conditions du champ de bataille et veiller à ce que nos concepts et les procédures soient prêts en cas de véritable crise. J'espère que ce jour ne viendra jamais, mais notre travail est d'être toujours prêts à défendre le peuple, le territoire et les valeurs de l'Alliance", a déclaré le commandant suprême des forces alliées en Europe, le général Phillip M.Breedlove.

    Le Pentagone a également révélé son intention de déployer en Europe de l'Est des chars, des véhicules blindés et des stocks d'armes lourdes, nécessaires afin d'équiper 5.000 soldats. En plus, il est prévu de créer un groupe "très mobile" fort de 30.000 soldats capables d'être rapidement déployés dans les pays Baltes, en Pologne, en Roumanie ou en Bulgarie en cas d'éventuelle "agression russe".

    "Renforcer nos forces d'intervention est un élément clé de l'effort global de l'Otan pour s'adapter aux défis de sécurité émergents", a indiqué le général Phillip M.Breedlove.

    La formation qui se déroule en Pologne fait partie d'une série plus vaste d'activités de formation prévue en juin et appelée Allied Shield. La série comprend, outre Noble Jump, Baltops 2015, un exercice naval allié majeure en Pologne; Sabre Strike, un exercice de terrain dans les pays Baltes; et Trident Joust, un exercice de commandement et contrôle en Roumanie. Au total, environ 15.000 soldats de 19 pays, dont le Canada, et trois pays partenaires participeront à cette série d'événements de formation qui se déroulent au sein de l'Alliance en 2015.

    Sur fond de crise ukrainienne, l'Otan a multiplié les manœuvres militaires conjointes dans les pays baltes ainsi qu'en Pologne. Moscou a exprimé ses préoccupations face au renforcement de la présence militaire de l'Alliance à proximité de ses frontières.

    Lire aussi:

    Magazine US: exercices de l'Otan en Europe, moyen de contenir la Russie
    "Menace russe": la Pologne renforce son budget militaire
    Exercices de l'Otan: trois bombardiers stratégiques US déployés en Europe
    La protection de l'Europe de l'Est, "devoir sacré" des USA (Obama)
    Tags:
    exercices militaires, Trident Joust 2015, Saber Strike 2015, Baltops 2015, Allied Shield 2015, Exercice Noble Jump 2015, OTAN, Europe de l'Est, Pologne
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik