Ecoutez Radio Sputnik
    Sondage: les Européens expliquent les raisons de la monté de l’opposition

    La montée de l'euroscepticisme vue par les Européens

    © AP Photo / Alik Keplicz
    International
    URL courte
    0 412
    S'abonner

    Les Français, les Anglais et les Espagnols ont indiqué les trois raisons principales de la popularité de l’opposition politique en Europe, selon un sondage ICM Research effectué pour Sputnik.

    47% des personnes interrogées sont persuadées que les partis d'opposition deviennent de plus en plus populaires à cause du niveau élevé d'immigration en Europe, 46% déclarent que c'est à cause des promesses non tenues des gouvernements tandis que 38% en trouvent l'explication dans le sentiment de déception qu'ils éprouvent envers l'Union Européenne.

    Plus de la moitié des Anglais (53%) et 30% des Français déclarent que c'est le sentiment de déception dans les idéaux de l'UE qui sert à augmenter la popularité de UKIP au Royaume-Uni, du Front National en France et de Podemos en Espagne. En même temps, 44% des Français et des Espagnols trouvent l'explication de cette popularité dans l'échec des politiques économiques.

    49% des Espagnols se prononcent pour des réformes sociales tandis que 55% de leurs compatriotes pensent que ce sont les promesses non tenues des hommes politiques qui ont amené à la grande popularité des partis d'opposition. 10% des personnes interrogées se sont abstenues de répondre.

    Le sondage a été réalisé du 1 au 4 mai 2015 par le cabinet de recherche britannique ICM Research pour l'agence internationale Sputnik auprès de 4.097 personnes (2.005 au Royaume-Uni, 1.041 en France et 1.051 en Espagne).

    L'agence Sputnik a lancé le projet "Sputnik.Opinions" en juillet 2014, en partenariat avec ICM Research. Il sert de cadre pour organiser des sondages d'opinions en Europe et aux Etats-Unis.

    Sputnik (sputniknews.com) est une agence d'information et une radio avec des relais dans plusieurs dizaines de pays. Sputnik est disponible sur internet fixe et applications mobiles, à la radio en analogique et numérique et sur les réseaux sociaux.

    Tags:
    opposition, sondage, ICM Research, Union européenne (UE), Espagne, France, Royaume-Uni
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik