International
URL courte
7140
S'abonner

Le représentant permanent de la Russie auprès de l'Onu estime que l'Ukraine a toutes les chances d'être élue membre non permanent au Conseil de sécurité de l'Onu pour les années 2016-2017.

Vitali Tchourkine considère en effet que l'Ukraine réunit toutes les conditions pour obtenir ce statut ces deux prochaines années.

"A vrai dire, l'Ukraine n'aura pas de concurrents lors des élections au titre d'Etat membre non permanent d'Europe orientale. Son élection est donc d'ores et déjà acquise", a annoncé M. Tchourkine dans une interview accordée à RIA Novosti.

La Russie n'a pas l'intention de lui mettre les bâtons dans les roues, a fait savoir le diplomate.

"J'espère que nos collègues ukrainiens appréhenderont leur statut de membre non permanent au Conseil de sécurité avec responsabilité", a-t-il rajouté.

Le représentant permanent a également fait remarquer que dans le contexte de crise dans l'est de l'Ukraine, l'élection de ce pays pourrait être interprétée comme un "triomphe de la diplomatie de Kiev". Certains pourraient même penser que cette élection sera rendue possible grâce aux efforts de Washington, qui soutient les autorités ukrainiennes.

En effet, dans les discours officiels de l'ambassadrice des Etats-Unis aux Nations unies Samantha Power, la Russie est toujours présentée de manière extrêmement négative, tandis que Kiev ne récolte que des éloges, a fait remarquer Vitali Tchourkine.

"On peut entendre que les élections à la Rada (Parlement ukrainien) d'octobre dernier ont été libres et justes, que les médias ukrainiens ont la liberté de parole… Il n'y a pas un seul mot sur les menaces proférées à l'encontre des opposants politiques, et personne aux Etats-Unis n'a entendu parler de l'assassinat du journaliste ukrainien d'opposition Oles Bouzina", a-t-il poursuivi.

Dans son interview à RIA Novosti, le diplomate russe a également évoqué la visite récente de Samantha Power à Kiev, lors de laquelle l'ambassadrice s'est entretenue avec le président Piotr Porochenko sur la question de la création d'un bureau de soutien de l'Onu en Ukraine.

"On ignore qui a habilité l'ambassadrice des Etats-Unis à discuter de ce genre de questions au nom des Nations unies. Nous savons de source sûre que Ban Ki-moon n'a jamais fait de telles demandes", a déclaré Vitali Tchourkine.

Le Conseil de sécurité de l'Onu est composé de cinq membres permanents et de dix membres non permanents, dont cinq Etats d'Afrique et d'Asie, deux Etats d'Amérique latine, deux Etats d'Europe occidentale et un dernier d'Europe orientale. Les membres non permanents du Conseil de sécurité sont élus par l'Assemblée générale pour un mandat de deux ans.

 

Lire aussi:

La Russie et la Chine renforcent leur unité au sein du CS de l’ONU
CS de l'Onu: vingt membres au maximum selon Lavrov
Onu: Moscou propose une résolution condamnant l'Ukraine
Trump explique ce qu’il considère comme «le plus gros problème dans le monde», la Russie impliquée
Tags:
guerre, élections, Conseil de sécurité de l'Onu, ONU, Vitali Tchourkine, Samantha Power, Petro Porochenko, Kiev, Ukraine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook