International
URL courte
6432
S'abonner

Il ne faut surtout pas ouvrir les portes de l'espace Schengen aux réfugiés économiques, a déclaré Bohuslav Sobotka.

Les systèmes sociaux européens risquent d'imploser face à l'afflux d'un grand nombre d'immigrés clandestins en provenance du Tiers monde, a déclaré le premier ministre tchèque, Bohuslav Sobotka, rapporte l'agence russe RIA Novosti.

"L'Europe n'a tout simplement pas assez de forces pour venir à bout du nombre des réfugiés illégaux qui ne cesse d'augmenter. Les systèmes sociaux dans les Etats européens pourront être mis en échec si la vague actuelle d'immigration ne diminue pas pendant quelques mois", estime le chef du gouvernement.

Selon M.Sobotka, la situation ne peut être inversée ni par des quotas de réfugiés dans l'Union européenne, ni par le renforcement des contrôles aux frontières des états à l'intérieur de l'espace Schengen.

D'après lui, "il ne faut surtout pas ouvrir les portes de l'espace Schengen pour les réfugiés économiques".

La politique à mener pour résoudre cette situation est de faire tout le nécessaire pour stabiliser la situation politique et économique des pays d'origine des migrants ainsi que de renforcer la sécurité aux frontières extérieures de l'espace Schengen.

Lire aussi:

Chef de la diplomatie tchèque: les sanctions antirusses seront prorogées
République tchèque: le gouvernement réduit les pouvoirs présidentiels
Un grand requin blanc surgit devant un bateau de pêcheurs, le capitaine «choqué» – vidéo
«Je reconnais ma faute»: ce golden retriever fait le coupable devant sa propriétaire
Tags:
migrants, Union européenne (UE), Bohuslav Sobotka, République tchèque
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook