International
URL courte
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)
161575
S'abonner

Dans leurs prévisions de croissance économique, les autorités russes ont tenu compte d'une éventuelle prolongation des sanctions visant la Russie, selon le ministre russe des Finances.

Les autorités russes ont tenu compte d'une éventuelle prolongation des sanctions occidentales dans leurs prévisions de croissance économique du pays, a indiqué mercredi le ministre russe des Finances Anton Silouanov.

"Nos prévisions tiennent compte d'une possible prolongation des sanctions", a déclaré M.Silouanov devant les journalistes.

Auparavant, le chef de la diplomatie Sergueï Lavrov s'est également prononcé sur la prolongation des sanctions.

"Cela (les sanctions, ndlr) ne nous concerne pas. C'est le problème de ceux qui les ont introduites", a déclaré le ministre, cité par RIA Novosti. 

Les Etats-Unis, l'Union européenne et leurs partenaires ne reconnaissent pas l'adhésion de la Crimée à la Fédération de Russie et ont adopté, depuis mars 2014, plusieurs trains de sanctions contre Moscou et plusieurs sociétés publiques et privées russes.

Mercredi, les ambassadeurs des 28 Etats membres de l'Union européenne ont approuvé par "consensus" le prolongement des sanctions économiques contre la Russie jusqu'au 31 janvier 2016, qui doit être formellement adopté ces prochains jours.

Dossier:
Sanctions de l'Occident contre la Russie (350)

Lire aussi:

UE: "consensus" pour prolonger les sanctions contre la Russie jusqu'à fin janvier 2016
Russie-Occident: le mur des sanctions prend l’eau
Cameron: pas de compensations aux pays de l'UE, victimes des sanctions antirusses
Un garçon de 12 ans laisse son chiot sur le seuil d'un refuge avec une note déchirante - photos
Tags:
Union européenne (UE), Anton Silouanov, Sergueï Lavrov, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook