International
URL courte
5514
S'abonner

"Ce n'était pas un accident, juste un petit incident. Il n'y a pas de victimes, les exercices se poursuivent", rapporte l'édition gazeta.pl.

Au cours des manœuvres militaires BALTOPS-15 organisées par l’Otan chaque année en mer Baltique, un véhicule amphibie a coulé non loin de la ville polonaise d’Ustka, a rapporté mercredi le quotidien polonais gazeta.pl.

"On a débarqué 700 soldats, pendant le retour au torpilleur Lublin un véhicule amphibie PTS-V a coulé, il y avait deux militaires polonais à bord. Les deux hommes portaient des gilets de sauvetage et ont été tout de suite secourus. Il n'y a pas de victimes, les exercices se poursuivent. Tout s’est déroulé à 20 mètres du bord environ", déclare le commandant Mikhaïl Romanchuk cité par le journal.

L’exercice BALTOPS-15 se déroule cette année en Pologne, en Allemagne et en Suède depuis le 5 juin et se poursuivra jusqu’au 20 juin. Près de 5.600 militaires, 47 navires, 49 avions et hélicoptères de 17 pays membres de l’Otan participent aux différentes manœuvres.

Cet incident a déclenché une vague de commentaires ironiques sur le site internet de gazeta.pl:


km1957: Visite médical pour un conscrit:


— Dans quel type de forces voulez-vous servir?
— Navales!
— Savez-vous nager?
— Pourquoi? Il n'y a plus de canots?


tumaxer: Est-ce qu'ils ont récupéré le véhicule amphibie ou ils comptent polluer la mer Baltique?


Klm747
: C'est à la fois drôle et effrayant…


chris_yyz: Poutine ne sait même plus comment frapper


Urszula Janek: Les militaires polonais naviguent toujours sur ces antiquités?

Lire aussi:

Baltops 2010: plus de 3.000 militaires de l'OTAN engagés (ministre)
L’Armée de l’air d’un pays maghrébin classée première puissance en Afrique par Military Watch Magazine
Un astéroïde frôlera la Terre en septembre, passant cinq fois plus près que la Lune, avertit la NASA
Un homme désigné comme l'un des agresseurs du chauffeur de bus à Bayonne porte plainte
Tags:
exercices militaires, OTAN, Suède, Pologne, Allemagne
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook