International
URL courte
0 112
S'abonner

Trois suspects ont été interpellés dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du journaliste ukrainien Oles Bouzina, a déclaré jeudi le ministre ukrainien de l'Intérieur Arsen Avakov.

"Ce matin (18 juin), deux suspects ont été interpellés. Il s'agit de deux Kiéviens: Andreï Medvedko, né en 1989, et Denis Polichtchouk, né en 1990", a écrit M. Avakov sur son compte Twitter.

"Un troisième suspect a été arrêté dans le cadre de l'enquête sur l'assassinat du journaliste ukrainien Oles Bouzina", a indiqué le ministre un peu plus tard ce jeudi sur son compte Twitter.

Les médias ukrainiens notent qu'Andreï Medvedko, nationaliste et partisan des manifestations sur la place Maïdan, a fait partie l'année dernière du bataillon "Kiev-2" lors de l'opération militaire dans le Donbass.

Selon le ministre de l'Intérieur, l'implication des suspects a été corroborée par des témoins et confirmée par l'analyse des échantillons d'ADN prélevés sur des vêtements abandonnés et dans une voiture.

Journaliste ukrainien régulièrement invité à la télévision russe, Oles Bouzina, a été tué le 16 avril à Kiev, à l'entrée de son immeuble. Auteur de nombreux livres, il était favorable à une décentralisation de l'Ukraine et prônait le bilinguisme (ukrainien et russe) dans le pays.

Une vague de meurtres de journalistes et d'hommes politiques d'opposition a eu lieu à Kiev en avril. Il s'agit notamment des assassinats des journalistes Oles Bouzina et Sergueï Soukhobok et de l'ancien député de la Rada Suprême Oleg Kalachnikov.

Selon le commissaire européen pour les droits de l'Homme Nils Muiznieks, la situation en Ukraine est devenue dangereuse pour les journalistes et les opposants. Les autorités ukrainiennes limitent la liberté des médias dans le pays malgré l'existence de lois garantissant la liberté de la parole.

Récemment, les hackers du groupe CyberBerkut ont publié des documents pointant l'implication des services secrets ukrainiens dans le meurtre d'Oles Bouzina.

Lire aussi:

Journaliste assassiné en Ukraine: nationalistes et services de sécurité de mèche?
Ukraine: l'Onu dénonce les tortures et exécutions sommaires
Ukraine: l'Unesco condamne le meurtre d'Oles Bouzina
Macron dénonce la médiatisation de l’aide russe envoyée à l’Italie
Tags:
meurtre, Arsen Avakov, Oles Bouzina, Kiev, Ukraine
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook