International
URL courte
105
S'abonner

Le nombre de déplacés et de réfugiés d'Afrique subsaharienne a augmenté de 4,5 millions en 2014, rapporte le Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR).

"Plusieurs conflits, secouant notamment la République centrafricaine, le Soudan du sud, la Somalie, le Nigeria, la République démocratique du Congo et d'autres pays, ont amené à une augmentation considérable du nombre de déplacés en 2014. Au total, on note 3,7 millions de réfugiés et 11,4 millions de déplacés d'Afrique subsaharienne, ce qui signifie une augmentation de 17% (par rapport à l'année précédente, ndlr)", indique le rapport annuel du HCR.

Le pays africain dont la population est la plus affectée est la Somalie (1,1 million). Le conflit au Burundi a déjà déplacé 100.000 personnes. De plus, l'Ethiopie a dépassé le Kenya en nombre de réfugiés et a pris la cinquième place mondiale.

Le nombre total de migrants l'an dernier a atteint le chiffre record de 60 millions, ce qui représente 8,3 millions de personnes de plus qu'en 2013. Le HCR note qu'il n'y a jamais eu une telle augmentation du nombre de personnes forcées de fuir leurs maisons en raison des conflits armés et de la persécution. Plus de la moitié de cette population est composée d'enfants.

 

Lire aussi:

Immigration: l'Europe lance une opération militaire contre les contrebandiers
Migrants en Méditerranée: l'UE lance une opération navale
L'UE veut une meilleure répartition des immigrés entre ses pays-membres
Un homme battu à mort dans une cité de Marseille
Tags:
réfugiés, migrants, Haut-Commissariat des Nations unies pour les réfugiés (HCR), Ethiopie, Kenya, Somalie, Afrique
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook