International
URL courte
614813
S'abonner

Suite au gel des comptes de l’ambassade russe en Belgique, ainsi que de ceux des représentations permanentes de Russie auprès de l’UE et de l’Otan à Bruxelles, Moscou déclare pouvoir appliquer des "mesures similaires" contre la mission diplomatique belge.

Le ministère russe des Affaires étrangères a qualifié d’acte ouvertement inamical le gel des comptes de l'ambassade de Russie à Bruxelles et a convoqué jeudi l'ambassadeur de Belgique à Moscou, Alex Van Meeuwen, pour protester contre cette décision des autorités belges.

"Moscou considère cet incident comme un acte ouvertement inamical et une violation grossière des normes du droit international,

et exige que la partie belge prenne immédiatement des mesures visant à rétablir les droits souverains de la Fédération de Russie, violés en Belgique", lit-on dans le communiqué de la diplomatie russe, qui réclame des explications et n'exclut pas d’appliquer des "mesures similaires" contre la mission diplomatique belge.

De son côté, le ministère belge des Affaires étrangères se défend, en déclarant que la décision de justice qui a conduit au gel des comptes des ambassades russes à Bruxelles a été "exécutée directement par huissier", sans intervention du gouvernement belge.

Lire aussi:

«Je ne suis pas un tueur»: le Premier ministre slovaque refuse le renvoi du vaccin russe Spoutnik V
Risque de guerre civile: «La situation est bien plus grave que ce que les gens imaginent», selon Me de Montbrial
Sans commentaire: Moscou ne se prononce pas sur une supposée expulsion mutuelle de diplomates avec Paris
Tags:
ministère belge des Affaires étrangères, ministère russe des Affaires étrangères, OTAN, Union européenne (UE), Alex Van Meeuwen, Bruxelles, Belgique, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook