Ecoutez Radio Sputnik
    Charles Michel

    Le gouvernement belge reconnaît le génocide arménien

    © East News. AP
    International
    URL courte
    La reconnaissance et la négation du génocide arménien (72)
    2154
    S'abonner

    Par sa déclaration, le premier ministre belge a engagé son pays à reconnaître le génocide arménien.

    Le premier ministre belge Charles Michel a reconnu, au nom de son gouvernement, le génocide arménien perpétré en 1915, sous l'Empire ottoman, rapporte vendredi la version électronique du journal Le Soir.

    "Les événements tragiques perpétrés par le dernier gouvernement de l'Empire ottoman, de 1915 à 1917 doivent être considérés comme un génocide", a notamment déclaré jeudi M.Michel, intervenant devant la Chambre des représentants.

    Le projet de résolution officialisant la position du royaume a été soumis au parlement fédéral de la Belgique.

    Selon les médias, la diplomatie belge se prépare d'ores et déjà à une réaction dure d'Ankara. 

    Hommage aux victimes du génocide arménien
    © REUTERS / Fabrizio Bensch
    Le génocide arménien a été perpétré en 1878-1922 sur les territoires de l'Empire ottoman (la Turquie), historiquement appelés Arménie occidentale (actuellement Anatolie orientale), peuplés à l'époque majoritairement par des Arméniens (65-75% de la population). Il a conduit à la mort de 1,5 million d'Arméniens et à l'éradication de la population autochtone des régions historiques de l'Arménie occidentale.

    La Turquie, héritière de l'Empire ottoman depuis 1923, nie catégoriquement que ce dernier ait organisé le massacre systématique de sa population arménienne pendant la Première Guerre mondiale et rejette le terme de "génocide" repris par l'Arménie et d'une vingtaine de pays dont la Russie, la France et l'Italie.

    Dossier:
    La reconnaissance et la négation du génocide arménien (72)

    Lire aussi:

    Commémoration du génocide arménien: Erdogan vexé
    Génocide arménien: Poutine à Erevan pour rendre hommage aux victimes
    Génocide arménien: la Turquie rappelle son ambassadeur à Vienne
    Tags:
    Centenaire du génocide arménien, Charles Michel, Ankara, Empire ottoman, Belgique
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik