Ecoutez Radio Sputnik
    Une maison détruite dans le Donbass

    Donbass: l'OSCE constate une amélioration de la situation

    © Sputnik . Sergey Averin
    International
    URL courte
    Situation dans le Donbass (2015) (227)
    21575

    Selon le président actuel de l'OSCE Ivica Dacic, la guerre est "arrêtée" dans le Donbass.

    La situation dans le sud-est de l'Ukraine s'est améliorée par rapport à celle qui prévalait dans la région il y a six mois, a déclaré le président actuel de l'OSCE, ministre serbe des Affaires étrangères Ivica Dacic.

    "La guerre est arrêtée, il y a des violations du régime de cessez-le-feu, mais ce sont des exceptions", a indiqué M.Dacic aux journalistes à l'issue d'entretiens avec son futur représentant spécial pour l'Ukraine, diplomate autrichien Martin Sajdik.

    Selon le chef de la diplomatie serbe, l'OSCE assume un rôle clé dans le réglement de la crise dans le Donbass, étant la seule organisation internationale présente dans la zone de conflit. Il a promis de renforcer les effectifs de la mission de l'organisation en Ukraine, qui devrait compter jusqu'à 650 employés dans ses rangs d'ici fin d'été.

    Martin Sajdik doit prochainement succéder à la Suissesse Heidi Tagliavini au poste de représentant spécial de l'OSCE dans le groupe de contact tripartite pour l'Ukraine.

    Selon l'Onu, le conflit dans l'est de l'Ukraine a déjà fait près de 6.500 morts. Le règlement de la situation fait l'objet des négociations menées entre les représentants des autorités ukrainiennes et des insurgés du Donbass sous la médiation du Groupe de contact à Minsk.

    Dossier:
    Situation dans le Donbass (2015) (227)

    Lire aussi:

    Premier ministre ukrainien: "Nous reprendrons la Crimée et le Donbass"
    Ukraine: Porochenko exclut tout référendum sur la séparation du Donbass
    Donbass: Kiev veut exclure la Russie de la mission de l'OSCE
    Tags:
    groupe de contact, observateurs, hostilités, ONU, OSCE, Heidi Tagliavini, Martin Sajdik, Ivica Dacic, Donbass, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik