International
URL courte
15945
S'abonner

L'écrivain et journaliste américain Stephen Lendman a comparé les discours publics du chef de l'Etat russe et ceux de son homologue américain, arrivant à une conclusion qui risque de décevoir Barack Obama.

"Vladimir Poutine dit ce qu'il pense et pense ce qu'il dit. Il est plus franc et suit ce qu'il dit, tandis que le président américain est un menteur en série, à qui on ne peut pas faire confiance, car il dit une chose et en fait une autre", a écrit Stephen Lendman dans son article "Poutine parle franchement, Obama dit des hypocrisies".

A l'appui de ses dires, Stephen Lendman cite de nombreux exemples qui ne témoignent pas en faveur du président américain. Le journaliste mentionne la politique de la Maison Blanche envers le monde islamique, les "révolutions de couleur", le scandale provoqué par la surveillance massive des citoyens américains et une liste d'autres démarches qui contredisent les déclarations officielles des autorités américaines, ainsi que les législations internationale et nationale.

Selon le journaliste, Vladimir Poutine répond franchement aux questions, à l'inverse de son homologue américain. Ainsi, lors du Forum économique de Saint-Pétersbourg, le président russe a déclaré que la sortie unilatérale de Washington du Traité ABM poussait le monde vers une nouvelle guerre froide. Le chef du Kremlin a également accusé les Etats-Unis d'essayer d'imposer leurs propres standards à la Russie, sans tenir compte de ses intérêts, y compris dans la politique intérieure.

Dans son article, M. Landman estime également que pendant que "les fous" du gouvernement américain prennent des décisions, la situation actuelle entre l'Est et l'Ouest empire au point de devenir plus tendue que pendant la guerre froide.

 

Lire aussi:

Time: Poutine, l'homme politique le plus influent du monde
Donald Trump: "J'aurais d'excellentes relations avec Poutine"
Journaliste US: la Russie fait plus que tout autre pays pour la paix en Ukraine
Un chien protège un garçon de trois ans perdu dans les bois
Tags:
Forum économique international de Saint-Pétersbourg 2015, présidence américaine, Stephen Lendman, Barack Obama, Vladimir Poutine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook