International
URL courte
0 82
S'abonner

Plusieurs explosions se sont produites lundi matin au parlement afghan à Kaboul, alors que les députés étaient en session, faisant au moins six morts et 31 blessés, rapportent les médias locaux.

"Depuis plusieurs mois, des menaces arrivaient à la chambre basse du parlement, et notre service de sécurité s'y préparait. L'attaque a été perpétrée au moment de la présentation d'une candidature au poste de ministre de la Défense du pays", a déclaré sur les ondes de la radio Sputnik le député afghan Dr.Naqibullah Faiq.

Et d'ajouter que tout portait à croire que l'heure et le jour de l'attentat avaient été fixés à l'avance et que quelqu'un se trouvant dans la salle donnait des indications aux terroristes.

"Je pense qu'il est parfaitement évident que certaines forces ont intérêt à ce que la guerre se poursuive en Afghanistan et que le pays reste plongé dans le chaos. C'est pour cette raison que de tels crimes sont perpétrés", a relevé le parlementaire. 

L'attentat a été mené à l'aide d'une voiture piégée contre l'entrée du bâtiment. Selon des journalistes présents sur place, une épaisse fumée noire s'est dégagée des lieux peu après l'explosion, et des échanges de coups de feu ont été entendus ensuite.

Lire aussi:

Afghanistan: l'Etat islamique revendique les attentats de Jalalabad
Afghanistan: l'Iran pointé du doigt pour son rôle dans des attentats
Afghanistan: attentats à Kaboul en réaction à la visite d'Obama
Un coup d'État a échoué au Soudan
Tags:
Actualités, International, Afghanistan, Kaboul, Dr.Naqibullah Faiq, Situation en Afghanistan
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook