International
URL courte
8626
S'abonner

Début juin, le gouvernement US a annoncé le vol de données personnelles de 4 millions de fonctionnaires fédéraux.

Les Etats-Unis soupçonnent la Chine d'avoir récemment organisé le piratage des données personnelles de millions de fonctionnaires fédéraux, a annoncé le directeur du renseignement américain James Clapper.

Selon l'agence Reuters, le responsable a indiqué lors d'une conférence de presse à Washington que la Chine était le "principal suspect" dans cet incident, et que le gouvernement américain continuait d'enquêter sur l'affaire.

Début juin, le gouvernement US a annoncé le vol de données personnelles de 4 millions de fonctionnaires fédéraux. Washington a également reconnu ensuite que les hackers avaient également pénétré une banque des données fédérale contenant les dossiers d'habilitation de sécurité.

Cette "cyber-intrusion" a été détectée en avril 2015 par l'Office of Personnel Management (OPM), qui gère les effectifs du gouvernement et attribue les accréditations à ses membres. D'après certains experts, cet acte de piratage risque de s'avérer aussi dommageable pour les Etats-Unis que les révélations d'Edward Snowden.

Par la suite, des sources anonymes proches de la situation avaient attribué l'attaque à la Chine. Toutefois, c'est la première fois qu'un haut responsable américain exprime de tels soupçons ouvertement.

Lire aussi:

Les USA font la chasse aux hackers russes et chinois
Le site de l'Armée US piraté par des hackers pro-Assad
Le site du Wall Street Journal attaqué par des hackers chinois
Tags:
piratage, données personnelles, hackers, renseignement, James Clapper, Edward Snowden, Chine, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook