International
URL courte
3101
S'abonner

Des dizaines de touristes quittent les hôtels de Sousse et de ses alentours après l'attentat qui a eu lieu vendredi sur la plage de l’hôtel Imperial Marhaba.

Ils ont commencé à quitter la région suite à la décision de quelques agences touristiques de faire quitter à leurs clients le pays. La déclaration du président tunisien, Béji Caïd Essebsi, qui avait promis le retour à la sécurité, ne les a pas convaincu.

L'attaque terroriste visant la plage devant deux hôtels de la zone touristique de Port El-Kantaoui près de la ville de Sousse (à l'est de la Tunisie) a fait 30 morts. L'un des deux assaillants qui avait ouvert le feu, a été abattu, l'autre a été arrêté. Parmi les victimes, on dénombre pour le moment un Belge, cinq Tunisiens, cinq Allemands, quatre Britanniques et trois Français.

Rappelons que la ministre tunisienne du Tourisme, Selma Elloumi Rekik, avait mis en garde qu'un nouvel attentat pouvait gravement affecter l'économie du pays. Au cours du premier semestre 2015, le nombre de touristes a diminué de 22 %, principalement à cause de l'attentat au musée Bardo qui avait fait plus de 20 morts.

Lire aussi:

Tunisie: le ministère de l'Intérieur précise la citoyenneté des victimes de l'attentat
Tunisie: tirs sur une plage devant un hôtel, des morts
Attentat terroriste à Tunis : résultat du refus de la Tunisie de construire une base US ?
Tunisie: l'attaque terroriste du musée du Bardo
Tags:
tourisme, attentat, Tunisie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik