International
URL courte
Situation économique en Grèce (112)
264714
S'abonner

L'Eurogroupe a refusé de prolonger d'un mois le programme d'aide à la Grèce, selon M.Dijssebloem, président du groupe.

Le président de l'Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem a annoncé que le programme d'aide à la Grèce ne serait pas prorogé, prenant fin le 30 juin., rapportent les médias internationaux.

Selon lui, les déclarations des autorités grecques annonçant le respect du programme d'assainissement de l'économie, proposé par les créanciers, en cas de résultat positif du référendum, n'inspirent point de confiance.

La Grèce "a demandé " une prolongation d'un mois du programme d'aide actuel afin de pouvoir tenir au-delà du référendum prévu pour le 5 juillet. Mais ses partenaires ont refusé car "n'importe quel programme doit être suivi d'effets en termes économiques budgétaires et de stabilité financière" et "si le gouvernement grec n'est pas prêt à accepter " les propositions qui lui sont faites, "alors il y a un problème de crédibilité", a expliqué M. Dijsselbloem.

Il a rappelé qu'il était "de la responsabilité du gouvernement grec, quelle que soit la situation, de respecter ses obligations envers ses créanciers".

De son côté, le ministre grec des Finances Yanis Varoufakis a déclaré que le refus des créanciers de prolonger le programme d'aide à la Grèce ne faisait que miner la confiance envers l'Eurogroupe.

Dossier:
Situation économique en Grèce (112)

Lire aussi:

Grèce: une réunion de l'Eurogroupe s'achève sans accord ni décision
L'Eurogroupe hostile à une sortie de la Grèce
Athènes espère l'approbation d'un nouveau prêt par l'Eurogroupe
Seul et en civil, un gendarme met en déroute une vingtaine d’individus qui tabassent un jeune
Tags:
Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook