International
URL courte
Nucléaire iranien (2015) (124)
9929
S'abonner

Le chef de la diplomatie britannique a préféré l'absence d'un accord à celui de mauvaise qualité lors des négociations sur le nucléaire iranien.

Il vaut mieux n'avoir aucun accord que d'en conclure un mauvais, a déclaré le ministre britannique des Affaires étrangères Philip Hammond arrivé dimanche à Vienne pour le dernier volet de négociations avec l'Iran sur son programme nucléaire, annoncent les médias internationaux.

"Je l'ai déjà dit plusieurs fois et je le redis aujourd'hui, plutôt pas d'accord qu'un mauvais accord. Il y a des lignes rouges que nous ne pouvons pas franchir, et des décisions très difficiles vont devoir être prises par chacun d'entre nous", a martelé M. Hammond.

Toutefois, il a espéré que l'accord serait conclu d'ici quelques jours.

"J'espère que cet accord serait conclu au bout de quelques jours", a indiqué le chef de la diplomatie britannique.

Dossier:
Nucléaire iranien (2015) (124)

Lire aussi:

Сoronavirus: un cinquième cas confirmé en France, deux patients en réanimation
«Wallah tu vas plus rigoler»: une femme violemment agressée par un individu dans le métro de Paris – vidéo
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Un astéroïde géant fonce vers la Terre, un chercheur indique quelles peuvent en être les conséquences
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik