Ecoutez Radio Sputnik
    Les drapeaux de la Grèce et de l'UE

    La Grèce "à quelques centimètres" d'un accord, selon Moscovici

    © REUTERS / Yves Herman
    International
    URL courte
    14151
    S'abonner

    La Grèce peut encore négocier avec ses créanciers, selon le commissaire européen Pierre Moscovici.

    Il existe des marges pour la négociation avec la Grèce, Athènes étant à "quelques centimètres" d'un accord avec ses créanciers, a déclaré lundi le commissaire européen chargé des Affaires économiques, Pierre Moscovici, dans une interview accordée à RTL.

    "Il faut qu'on continue à discuter", a-t-il indiqué,  soulignant que pour la Commission européenne, "la porte est toujours ouverte aux négociations".

    M.Moscovici a ajouté que le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker devait soumettre aux autorités grecques de nouvelles propositions dans le courant de la journée.

    "La Grèce doit rester dans la zone euro", a conclu le commissaire.

    Les négociations pour éviter à la Grèce un défaut de paiement ont pris un nouveau tour samedi, après l'annonce fracassante d'un référendum dans ce pays le 5 juillet sur les exigences des créanciers.

    Convoqués en urgence à Bruxelles, les ministres des Finances de la zone euro ont refusé samedi de prolonger une nouvelle fois le programme d'aide à la Grèce au-delà du 30 juin, ce que demandait notamment Athènes.

    Lire aussi:

    Grèce: l'Eurogroupe refuse de prolonger le plan d'aide
    Grèce: Tsipras veut soumettre le plan d'aide à un référendum
    Grèce: l'opposition fustige le recours au référendum de Tsipras
    Tags:
    dette, Eurogroupe, Pierre Moscovici, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik