International
URL courte
20916
S'abonner

Les retraits sont en outre limités à 60 euros par jour.

Le gouvernement grec a annoncé la fermeture des banques jusqu'au 6 juillet, date du référendum sur les propositions des créanciers internationaux, ainsi que la limitation à 60 euros par jour des retraits aux guichets automatiques, selon un arrêté publié au Journal officiel grec dans la nuit du dimanche 28 au lundi 29 juin.

Le texte, signé par le président de la République Prokopis Pavlopoulos et par le chef du gouvernement Alexis Tsipras, fait état "du caractère d'extrême urgence et de la nécessité imprévue de protéger le système financier grec et l'économie grecque en raison du manque de liquidité entraîné par la décision de l'Eurogroupe du 27 juin de refuser l'extension de l'accord de prêt à la Grèce".

Toutefois, les touristes séjournant en Grèce et toute personne possédant une carte de crédit émise dans un pays étranger ne seront pas concernés par les mesures de limitation des retraits, selon l'arrêté.

Ces mesures surviennent au terme d'un week-end intense marqué par l'annonce d'un référendum en Grèce sur les propositions des créanciers. Ceci a conduit à la rupture des négociations entre Athènes et ses partenaires. Dimanche, la Banque centrale européenne (BCE) a décidé de ne pas relever le plafond de ses liquidités d'urgence (ELA), vitales au fonctionnement des banques grecques.

Lire aussi:

Grèce: l'Eurogroupe refuse de prolonger le plan d'aide
Grèce, l’heure de vérité
Grèce: la zone euro "refuse une extension du plan d'aide" au-delà du 30 juin
Ces pays voisins de la France où des émeutes éclatent contre le durcissement des mesures - images
Tags:
crise grecque, Banque de Grèce, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook