International
URL courte
25176
S'abonner

Les touristes se rendant dans les pays de l'UE pourraient bientôt devoir payer une amende s’ils prennent des photos sans permis spécial devant la Tour Eiffel ou d'autres monuments européens célèbres.

Chaque jour, des centaines de milliers de touristes prennent des « selfies » (autoportraits pris au moyen d'un téléphone portable) devant les monuments de tous les pays du monde. Cependant, les fonctionnaires de l'UE souhaitent priver les gens du droit de se photographier, par exemple, devant la Tour Eiffel à Paris ou la fontaine de Trevi à Rome, dans le cadre d'un nouvel acte législatif qui pourrait être bientôt adopté, rapporte le quotidien britannique The Daily Mail.

La loi vise essentiellement les photographies commerciales. Cependant, certains redoutent que ces interdictions touchent également les touristes, qui seront obligés dans ce cas de payer une amende ou même d'assumer une responsabilité pénale en cas de publication de ces photos sur les réseaux sociaux. Selon les fonctionnaires bruxellois, de tels cas relèvent de la violation du droit d'auteur.

Cependant, photographes et défenseurs des droits de l'homme ne comptent pas baisser les bras.

"Exiger une autorisation pour la prise de photos de chaque bâtiment de l'UE est irréel", s'indignent les représentants de l'association des photographes Freelens.

La célèbre encyclopédie en ligne Wikipédia envisage de publier sur Internet des photos prises par des usagers ordinaires afin d'illustrer le caractère inepte de cette interdiction.

Lire aussi:

La selfie-diplomatie de Modi
6 inventions qui ont changé le monde
Ciblés par des projectiles, des policiers foncent en voiture sur des manifestants à New York – vidéo
Tags:
interdiction, photo, selfie, Tour Eiffel, Union européenne (UE)
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook