Ecoutez Radio Sputnik
    Combattants de l'Armée syrienne libre

    Etats-Unis: 500 M USD pour former des combattants anti-Daesh

    © Sputnik .
    International
    URL courte
    6233

    Washington a reconnu son incapacité à trouver parmi les membres de l'opposition syrienne modérée suffisamment de militaires prêts à se battre contre les djihadistes de l'Etat islamique.

    Le Congrès américain a débloqué 500 millions de dollars pour former 5.400 soldats syriens prêts à se battre contre le groupe djihadiste Etat islamique. Cependant, selon la chaîne de télévision Fox News, le nombre de recrues qui suivront l'entraînement sous la direction d'instructeurs américains est inférieur à 100 personnes.

    Le Pentagone a confirmé que la formation de 90 volontaires syriens avait déjà débuté en Jordanie. Il est également prévu d'utiliser à cet effet des bases en Turquie, en Arabie saoudite et au Qatar.

    Washington ne cache pas que le principal problème consiste à contrôler ces mercenaires bien armés et bien entraînés après leur retour en Syrie. Le Pentagone   craint que les armes sophistiquées dont ils seront dotés ne tombent entre les mains des extrémistes.

    Les services secrets américains ont du mal à trouver en Syrie un nombre suffisant de volontaires libérés de l'influence exercée par les islamistes, a indiqué le porte-parole du département américain de la Défense, le colonel Steve Warren.

    Malgré ces risques graves, le programme militaire concernant la Syrie, de même que la modernisation de l'armée irakienne demeurent le pivot de la politique de Washington au Proche-Orient. Le Pentagone espère que la formation militaire dispensée sur place lui permettra d'éviter d'envoyer un contingent américain dans les "points chauds".

    Le chef d'état-major américain, le général Martin Dempsey, a déclaré lors de débats au Congrès que des mesures supplémentaires seront réalisées au cours des prochains mois en vue de doter les mercenaires syriens de moyens de télécommunications, de systèmes anti-aériens et de renseignements.

    Le ministre syrien des Affaires étrangères Walid al-Mouallem a pour sa part accusé les Etats-Unis de financer et de former des terroristes combattant contre les forces gouvernementales. 
    "Les Américains réclament une solution politique à la crise, mais accordent des milliards de dollars d'aide aux extrémistes. Il n'y a pas longtemps, 2.100 combattants dotés d'armes dernier cri ont été transférés dans le sud de la Syrie. Les Américains ne cachent même pas leur soutien à ces terroristes", a constaté le chef de la diplomatie syrienne.

    Lire aussi:

    Irak: les USA accélèrent leurs livraisons d'armes lourdes pour combattre l'EI
    Ramadi aux mains de l'EI: les USA doutent de la volonté des Irakiens de se battre
    USA: 20 millions de dollars pour la capture des chefs de l'EI
    Poutine appelle la Syrie et ses voisins à unir leurs forces contre l'EI
    Tags:
    militaires, formation, Etat islamique, Pentagone, Steve Warren, Qatar, Jordanie, Syrie, Irak
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik