Ecoutez Radio Sputnik
    Ankara, Turquie

    Crise grecque: Ankara propose son aide à Athènes

    © Flickr/ Jorge Franganillo
    International
    URL courte
    126816

    Le député du Parti démocratique du peuple, Ertugrul Kurkcu, ainsi que le premier ministre islamo-conservateur turc, Ahmet Davutoglu, proposent que la Turquie aide la Grèce à payer sa dette au FMI.

    Le député du Parti démocratique du peuple, Ertugrul Kurkcu, propose que la Turquie paie 1,6 milliards d'euros de la dette grecque au FMI.

    Interrogé par Sputnik, M. Kurkcu a dit: "Cela serait la meilleure aide possible pour notre voisin qui se trouve actuellement dans une situation économique difficile. Cela développerait l'amitié et la reconnaissance du peuple grec, et nous permettrait d'établir la paix dans la région de la mer Égée".

    Selon le député, la Turquie a suffisamment de ressources pour aider la Grèce, surtout qu'en 2013, Ankara a versé 1,9 milliards de dollars d'aide humanitaire aux organisations internationales. "On pourrait donner cette aide à la Grèce comme une dette sans intérêts", a-t-il indiqué.

    D'après M. Kurkcu, le paiement de 1,6 milliards d'euros, qui représente la partie de la dette qu'Athènes doit payer maintenant, aurait pu être un pas diplomatique efficace permettant à la Grèce d'éviter le default de paiement et d'organiser le referendum.

    "Nous avons fait cette proposition car nous sommes solidaires avec le gouvernement de Syriza et nos objectifs politiques sont identiques", a souligné M. Kurkcu.

    Le député de Syriza, Sia Anagnostopoulou, s'est félicité de cette proposition de la Turquie. "La solidarité des pays voisins est très importante. Ensemble, on peut devenir plus fort et plus riche. Dans ce contexte, la proposition de M. Kurkcu est très importante pour nous", a-t-il déclaré.

    Selon le journal Libération, le premier ministre islamo-conservateur turc, Ahmet Davutoglu, a pour sa part proposé lui aussi l'aide de son pays à la Grèce, en s'affirmant prêt à étudier "toute proposition de coopération" avec son voisin.

    "Nous voulons que la Grèce soit forte (…) nous sommes prêts à aider la Grèce à se sortir de la crise économique en coopérant dans le tourisme, l'énergie, le commerce", a déclaré M. Davutoglu lors d'un discours devant les députés de son parti.

    "Nous allons prendre contact avec la Grèce pour organiser une réunion de coopération à haut niveau dès que possible, afin d'étudier des mesures conjointes sur la crise financière" qui frappe la Grèce, a-t-il ajouté.

     

     

    Lire aussi:

    La Grèce dans l’attente de son référendum
    Grèce: manifestation massive en faveur du "non" au référendum
    La Grèce obtient 24h de sursis
    Grèce: Tsipras demande une prorogation du programme d'aide
    Tags:
    dette grecque, Turquie, Grèce
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik