International
URL courte
1111135
S'abonner

Les revers essuyés par les Etats-Unis lors du lancement de fusées spatiales n'est pas une raison pour acheter des moteurs à la Russie et pour que des millions de dollars des contribuables américains se retrouvent dans la poche du Kremlin, est convaincu le sénateur républicain John McCain.

L'explosion de la fusée Falcon 9 n'est pas une raison pour que les Etats-Unis considèrent les moteurs de fusées russes comme une alternative, a déclaré le chef du Comité des forces armées du Sénat américain John McCain, cité par l'agence Reuters.

"Je suis persuadé que ce revers insignifiant n'empêchera pas la réussite prochaine de la compagnie (SpaceX, ndlr) et sa capacité à protéger la sécurité nationale des Etats-Unis dans l'espace", a martelé le sénateur républicain.

Quoi qu'il en soit, la chambre des Représentant du Congrès américain a adopté son propre projet de budget militaire qui prévoit l'achat d'un plus grand nombre de moteurs RD-180 fabriqués par le groupe russe Energomash. 

M.McCain critique le commandement de l'Armée de l'Air US pour son incapacité à renoncer aux moteurs de fusées russes et l’accuse de soutenir Moscou. Il a promis d'empêcher l'adoption de ce projet de loi à la chambre basse du Congrès.

"Tant que les troupes russes occupent l'Ukraine et tuent ses citoyens, je m'opposerai à ce projet de loi de la chambre des Représentants (…) pour empêcher que 300 millions de dollars des contribuables américains aillent à Vladimir Poutine, à ses amis et au complexe militaro-industriel de la Russie", a promis le sénateur.

Le 28 juin, la fusée américaine Falcon 9 devait acheminer le cargo spatial non habité Dragon vers la Station spatiale internationale. Lancée depuis le cosmodrome du Cap Canaveral en Floride, la fusée a explosé 2 minutes 19 secondes après le tir.

Lire aussi:

McCain voit rouge: les USA toujours dépendants des moteurs de fusées russes
McCain: les Etats-Unis doivent renoncer aux moteurs de fusées russes
Les menaces de McCain dirigées contre toute la Russie (Poutine)
Il vient de braquer un McDonald’s mais ne s’attendait pas à tomber sur ce genre de clients
Tags:
Congrès des États-Unis, Vladimir Poutine, John McCain, Russie, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook