International
URL courte
6154
S'abonner

La septième église noire a été brûlée dans le sud des Etats-Unis.

Un temple épiscopal méthodiste qui rassemble généralement plusieurs adeptes afro-américains a pris feu en Caroline du sud (Etats-Unis).

Les premiers messages concernant le feu ont été reçus par les pompiers le 30 juin au soir. Selon des témoignages, le feu a provoqué l'effondrement du toit. Actuellement, des brigades de pompiers continuent leur travail sur le site. Pour le moment les circonstances de l'incendie ne sont toujours pas établies.

Selon les médias locaux américains, il y a vingt ans les membres du Ku Klux Klan (KKK), une organisation raciste qui milite aux Etats-Unis pour la suprématie blanche depuis les années 1960, ont déjà mis le feu à cet édifice. En 1995, le bâtiment avait brûlé dans sa totalité. A l'époque l'ancien président des Etats-Unis, Bill Clinton, a été présent lors de la cérémonie de réédification d'un nouveau bâtiment.

Il s'agit du septième cas d'incendie d'une église noire survenu au cours des sept derniers jours.

Une nouvelle vague de racisme s'est développée suite au drame du 17 juin quand Dylann Roof (un Américain blanc de 21 ans) a ouvert le feu à l'heure de la prière dans l'église méthodiste africaine de Charleston, en Caroline du sud, faisant neuf morts parmi les paroissiens. Le jeune homme a avoué que son acte était motivé par la haine raciale.

Quelques jours après le massacre le président des Etats-Unis a fait remarquer qu'en dépit des progrès réalisés en matière de lutte contre le racisme, la discrimination reste une réalité dans tous les secteurs de la vie des Américains.

"La vérité est que la discrimination existe toujours dans chaque domaine de notre vie, cela fait partie de notre ADN (…). Nous ne sommes pas encore guéris de cela", a déclaré le chef de l'Etat américain lors d'une interview accordée dans le cadre de l'émission de radio "WTF with Marc Maron".

Effectivement, le problème des relations interraciales n'est toujours pas résolu dans le pays qualifié de démocratie selon la carte de l'indice de démocratie de 2015.

Prochainement, le KKK prévoit d'organiser une manifestation dans l'objectif de défendre le drapeau confédéré installé devant le capitole de Caroline du sud. Il s'agit d'un objet qui est souvent perçu comme un symbole de l'esclavagisme et de la ségrégation. Depuis le massacre à Charleston le drapeau est devenu la cible de nombreuses critiques. Plusieurs associations civiques exigent de le retirer du capitole.

"Notre gouvernement tente d'effacer la culture blanche et notre héritage des pages d'histoire (…). Nous serons au parlement de Columbia au nom de notre histoire confédérée et de tous les sudistes qui sont morts en combattant la tyrannie fédérale", a déclaré le KKK.

 

Lire aussi:

Le drapeau confédéré américain est-il raciste?
Rapport: les policiers américains ont enfreint les normes d'usage de la force
Etats-Unis: intervention musclée de la police contre des adolescents
Un enfant disparaît toutes les 10 minutes en France, voici la cause principale
Tags:
manifestation, racisme, religion, incendie, Dylann Roof, Barack Obama, États-Unis
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook