International
URL courte
253
S'abonner

Suite aux attentats en Isère et en Tunisie, Europol crée une nouvelle unité afin de contrer la propagande des groupes terroristes Etat islamique et Al-Qaïda, annonce mercredi RIA Novosti.

La nouvelle structure de la police criminelle intergouvernementale commence à exercer ses missions le 1er juillet 2015.

"Cette unité informera les entreprises d'internet des contenus illicites dans le cadre de la contre-propagande" afin de contrer la radicalisation et le recrutement de jeunes Européens d'origine musulmane qui pourraient être tenté de rejoindre les "points chauds" du globe pour y faire la guerre, a confirmé Gilles de Kerchove, coordinateur européen de la lutte contre le terrorisme.

Plus de 25.000 ressortissants d'Europe et d'Asie ont rejoint les rangs des organisations djihadistes Al-Qaïda et Etat islamique. La plupart des combattants étrangers qui rejoignent les groupes terroristes en Syrie et en Irak sont des hommes âgés de 15 à 35 ans, principalement motivés par l'idéologie extrémiste.

Lire aussi:

Près de 6000 Européens sont partis faire le djihad
Lavrov et Kerry discuteront coopération dans la lutte contre l'EI
Poutine appelle la Syrie et ses voisins à unir leurs forces contre l'EI
«Je commence à vraiment comprendre les Français»: agacé, Laurent Delahousse recadre Schiappa et Faure - vidéo
Tags:
contre-propagande, Al-Qaïda, Etat islamique, Europol, Union européenne (UE), Gilles de Kerchove
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook