Ecoutez Radio Sputnik
    Incendie de forêt en Ukraine

    Hausse du niveau de radiations dans la zone d’exclusion de Tchernobyl

    © AP Photo/ Andrew Kravchenko
    International
    URL courte
    62498133

    Une hausse du niveau de radiations a été enregistrée dans la zone d’exclusion de Tchernobyl actuellement envahie par un incendie.

    L'inspection gouvernementale du nucléaire ukrainienne a enregistré une hausse significative des radiations dans la zone d'exclusion de Tchernobyl où s'est déclaré un incendie, a communiqué son service de presse. Pour arriver à cette conclusion, des analyses d'air ont été effectuées près du hameau de Polesskoie, une ancienne ville importante qui s'est dépeuplée après l'accident nucléaire de Tchernobyl en 1986.

    Les experts ont enregistré 0,0025 becquerels de Cesium-137 par mètre cube d'air. L'inspection a constaté que cela dépasse les mesures observées habituellement.

    The Gomel Region -- part of the Chernobyl nuclear power plant exclusion zone
    © Sputnik. Andrei Aleksandrov
    Selon le ministère ukrainien des Situations d'urgence, l'incendie dans la zone d'exclusion de Tchernobyl continue, les pompiers n'arrivent pas à régler la situation.

    "On continue à éteindre les flammes. Un hélicoptère effectue une mission de reconnaissance du terrain pour coordonner les actions de l'aviation de lutte contre les incendies" a indiqué le ministère.

    L'incendie de forêt dans la zone d'exclusion de Tchernobyl a commencé le 29 juin et a envahi près de 130 hectares de terrains.

    La zone d'exclusion de la centrale de Tchernobyl, qui s'étend sur 2.600 kilomètres carrés, est aujourd'hui l'une des zones les plus contaminées par la radioactivité dans le monde. Néanmoins, cette zone reste habitée par une centaine de résidents illégaux, qui ont été évacués après le début de l'incendie.

    Lire aussi:

    Incendie de forêt près de Tchernobyl
    Zone d'exclusion de Tchernobyl: lancement d’une unité de stockage de déchets radioactifs
    Tchernobyl: la Russie versera 10 M EUR supplémentaires en 2016-2017
    Incendie près de Tchernobyl: risque de contamination radioactive
    Tags:
    incendie de forêt, radioactivité, Ukraine
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik

    Tous les commentaires

    • avatar
      duperray.mh
      Si le chiffre de 0.0025 Bq/m3 d'air est exact, l'auteur de cet article n'est autre qu'un individu voulant affoller les populations par des restrictions d'information !! Fort peu de personnes sont habituées à considérer des chiffres de Becquerels (Bq) et il faut remettre les pendules à l'heure et je suis de la partie:
      Chaque individu possèdait, bien avant 1942 - début de l'ère atomique - 8000 Bq naturels dans son corps. Il n'y en a pas davantage de nos jours. Cela fait en gros 130 Bq par kilo. Or, 1m3 d'air pesant eviron 1.25Kg, sa dose massique (la seule qui permet de comparer liquides et gaz) n'est que de 0.002Bq/kg soit 65 000 fois moins.
      Vous voyez à quel point sont de mauvaise foi les auteurs d'articles tendancieux anti-nucléaires ! Cette malhonnêteté les dévalue entièrement ainsi que leurs écrits.
      Depuis que je suis propagande anti-nucléaire, je n'ai pas trouvé UN SEUL article honnête qui n'essaye pas de tarabiscoter la présentation de chiffres pour faussement alarmer les populations: Ce n'est qu'un univers de mensonges.
    • avatar
      duperray.mh
      Si le chiffre de 0.0025 Bq/m3 d'air est exact, l'auteur de cet article n'est autre qu'un individu voulant affoller les populations par des restrictions d'information !! Fort peu de personnes sont habituées à considérer des chiffres de Becquerels (Bq) et il faut remettre les pendules à l'heure et je suis de la partie:
      Chaque individu possèdait, bien avant 1942 - début de l'ère atomique - 8000 Bq naturels dans son corps. Il n'y en a pas davantage de nos jours. Cela fait en gros 130 Bq par kilo. Or, 1m3 d'air pesant eviron 1.25Kg, sa dose massique (la seule qui permet de comparer liquides et gaz) n'est que de 0.002Bq/kg soit 65 000 fois moins.
      Vous voyez à quel point sont de mauvaise foi les auteurs d'articles tendancieux anti-nucléaires ! Cette malhonnêteté les dévalue entièrement ainsi que leurs écrits.
      Depuis que je suis propagande anti-nucléaire, je n'ai pas trouvé UN SEUL article honnête qui n'essaye pas de tarabiscoter la présentation de chiffres pour faussement alarmer les populations: Ce n'est qu'un univers de mensonges.
    Afficher les nouveaux commentaires (0)