International
URL courte
32792
S'abonner

Au même titre que la Russie, le document cite l'Iran, la Corée du Nord et la Chine.

Le département US de la Défense a dévoilé mercredi la stratégie militaire nationale, qui prévoit notamment de résister aux "Etats révisionnistes, dont la Russie".

"En conformité avec le document stratégique, les forces armées américaines doivent être prêtes à contrer les Etats révisionnistes, tels que la Russie, qui défient les normes internationales, ainsi que les organisations extrémistes, telles que l'Etat islamique", rapporte le Pentagone dans un communiqué de presse.

La stratégie reconnaît la contribution apportée par Moscou dans la résolution de "plusieurs problèmes sécuritaires", mais souligne que la Russie est prête à "recourir à la force pour atteindre ses objectifs".

"Elle démontre régulièrement qu'elle ne respecte pas la souveraineté de ses voisins (…). Les actions militaires russes entravent la sécurité régionale soit directement, soit par l'intermédiaire de forces associées", indique le Pentagone.

Au même titre que la Russie, le document cite l'Iran, la Corée du Nord et la Chine.

"Le programme nucléaire iranien suscite la préoccupation des alliés des Etats-Unis dans la région et au-delà. L'Iran sponsorise des groupes terroristes dans la région et mène des activités en Syrie, en Irak, au Yémen et au Liban", poursuit le document.

La Corée du Nord reste selon le Pentagone "un Etat hors la loi", qui a développé des armes nucléaires et est "en train de concevoir des missiles capables d'atteindre les Etats-Unis".

Washington fait en outre état de ses "préoccupations" face aux démarches chinoises en mer de Chine méridionale, tout en soulignant que la montée en puissance de Pékin contribue à ce que ce pays devienne un partenaire des Etats-Unis dans le domaine de la sécurité internationale.

Lire aussi:

Etats-Unis: menaces et recours à la force masquent une diplomatie en ruines
Poutine valide la nouvelle doctrine militaire russe
Chine - Etats-Unis: des adversaires stratégiques, pas des ennemis (directeur de la CIA)
«Tu finiras comme ton collègue de Bayonne»: nouvelle agression d’un chauffeur de bus au Pays basque
Tags:
armes nucléaires, doctrine militaire, sécurité, terrorisme, armée, Pentagone, Corée du Nord, Iran, Chine, États-Unis, Russie
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook