International
URL courte
1812
S'abonner

Le Parti pirate islandais a déclaré "Je suis Charlie" au moment du vote sur la loi qui dépénalise le blasphème.

Le parlement islandais a annulé la loi sur le blasphème jeudi, a rapporté vendredi la BBC.

D'après une publication sur le site internet du Parti pirate islandais, "le parlement islandais a montré que des attentats sanglants n’auront pas raison de la liberté".

Les trois députés du Parti pirate du pays, Jón Þór Ólafs¬son, Helgi Hrafn Gunn¬ars¬son et Birgitta Jóns-dótt¬ir, qui sont auteurs du projet de loi l’ont proposé suite aux attentats contre la rédaction du magazine satirique Charlie Hebdo en janvier, à Paris.

L'église luthérienne islandaise dont font partie 80% des habitants du pays, a appuyé le changement de législation, en estimant que si "le pouvoir législatif limitait la liberté d'expression cela allait à l’encontre des droits de l'homme".

Toutefois, l'église catholique s'est inscrite contre cette décision.

La loi sur le blasphème existait dans le pays depuis 1940. Parmi les risques encourus pour une infraction à cette loi figuraient une amende ou trois mois d'emprisonnement.

Lire aussi:

Charlie Hebdo: le dessinateur Luz quitte l'hebdomadaire
Charlie Hebdo reçoit le prix de la liberté d'expression du PEN
Pakistan: une jeune chrétienne accusée de blasphème acquittée
Un chien abandonné et attaché à une cage avec ses chiots retrouvé sur la route – photos
Tags:
Islande
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via FacebookCommenter via Sputnik