International
URL courte
31822
S'abonner

Le Conseil d'Etat grec a rejeté vendredi une requête en contestation de la légalité du référendum déposée par deux particuliers. Par cette décision, la plus haute juridiction administrative du pays a donné son feu vert à la tenue du plébiscite.

Le Conseil d'Etat a reconnu vendredi la légalité du référendum grec prévu le 5 juillet. La juridiction administrative supérieure du pays a rejeté le recours déposé par deux particuliers — un juriste et un ingénieur — pour contester la légalité du référendum.

"Le recours est rejeté", a déclaré le juge Nikolaos Sakellariou, président du Conseil d'Etat. "Le referendum aura lieu", a-t-il ajouté.

De la sorte, la justice a donné son feu vert au plébiscite sur les conditions de l'accord entre Athènes et ses créanciers internationaux.

La Grèce n'a pas les moyens d'honorer ses obligations intérieures et extérieures, alors que l'UE réclame de nouvelles réformes drastiques en échange de crédits. Le premier ministre grec, Alexis Tsipras, a annoncé la tenue d'un référendum portant sur les réformes proposées par les créanciers. Le référendum est fixé au 5 juillet, et le chef du gouvernement grec a invité les électeurs à rejeter ces propositions.

Lire aussi:

Grèce: de faux sondages publiés à quelques jours du référendum
Grèce: Lagarde acte le référendum, mais insiste sur des réformes
Grèce: Merkel refuse de négocier avant le référendum
Traitée d’«Arabe de service», la policière syndicaliste Linda Kebbab porte plainte contre le «journaliste» Taha Bouhafs
Tags:
décision judiciaire, référendum, Conseil d'Etat, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook