International
URL courte
La crise financière en Grèce (237)
38968
S'abonner

Suite au référendum, le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a annoncé sa démission.

Le ministre des Finances grec Yanis Varoufakis a annoncé sa démission lundi, au lendemain de la victoire du "non" aux propositions des créanciers lors d'un référendum.

"Peu après l'annonce des résultats du référendum, j'ai appris que les membres de l'Eurogroupe et les autres partenaires estimaient que mon absence aux réunions contribuerait à la conclusion d'un accord. Pour cette raison, je quitte le ministère des Finances", a-t-il fait savoir.

"Il est de mon devoir d'aider Alexis Tsipras à utiliser le capital politique que le peuple grec nous a donné hier lors du référendum", a ajouté M.Varoufakis.

Plus de 61% de votants ont rejeté les propositions des créanciers de la Grèce lors du référendum qui s'est déroulé dimanche 5 juillet, contre 39% de votes en faveur du plan. Le gouvernement grec a déclaré que ces résultats symbolisaient la victoire de la démocratie. De son côté, le chef de l'Eurogroupe Jeroen Dijsselbloem juge ce bilan très triste pour l'avenir du pays.

 

Dossier:
La crise financière en Grèce (237)

Lire aussi:

Référendum grec: l'euro baisse face au dollar après des résulats partiels
Référendum grec: rencontre Hollande-Merkel lundi soir à Paris
Référendum en Grèce: suivez toute l’actualité en direct
Cet aliment contribuerait au vieillissement des artères et à l’apparition de maladies cardiaques
Tags:
crise grecque, crise économique, crise financière, référendum, Eurogroupe, Jeroen Dijsselbloem, Yanis Varoufakis, Alexis Tsipras, Europe, Grèce
Règles de conduiteDiscussion
Commenter via SputnikCommenter via Facebook