Ecoutez Radio Sputnik
    Euro

    Sondage: 50% des Français sont favorables au "Grexit"

    © Flickr/ Images Money
    International
    URL courte
    Possible sortie de la Grèce de la zone euro (65)
    9909143

    Une courte majorité des Français (50%) souhaitent voir la Grèce quitter la zone euro, selon un sondage Odoxa. 49% des personnes interrogées préfèrent qu'elle reste au sein de l'union monétaire.

    La question du "Grexit" a divisé la France en deux. Près de la moitié des Français se prononcent pour la sortie de la Grèce de la zone euro, tandis que l'autre moitié des sondés souhaitent qu'elle reste, selon un sondage Odoxa pour le journal le Parisien.

    "50% des personnes interrogées souhaitent que la Grèce quitte la zone euro. Par contre, 49% des Français se prononcent contre la sortie de la Grèce de l'union monétaire", rapporte le Parisien.

    Référendum grec
    © AFP 2017 Joel Saget
    Les résultats du sondage montrent que le nombre des sympathisants du "Grexit" a augmenté de 11% par rapport aux résultats de la dernière étude effectuée au mois de juin (39%), tandis que le nombre des opposants de la sortie de la Grèce a diminué de 8% (57% en juin).

    Dimanche dernier, la majorité des grecs ont voté "non" à la politique d'austérité proposée par les créanciers en échange de l'aide financière. Le gouvernement grec s'est déclaré favorable pour poursuivre des négociations, dont le résultat reste toujours incertain.

    Dossier:
    Possible sortie de la Grèce de la zone euro (65)

    Lire aussi:

    Zone euro: gueule de bois après le référendum grec
    Grèce: Poutine et Hollande évoquent les résultats du référendum
    Grèce: Tsipras a appelé Poutine juste après le référendum
    La Grèce fête les résultats du référendum

    Lire aussi:

    Trump fait sa déclaration d'amour aux Grecs
    « La situation en Grèce est très, très compliquée »
    Athènes exhorte l’Allemagne à mettre fin aux attaques contre la Grèce
    Tags:
    grexit, sondage, Grèce, France
    Règles de conduiteDiscussion
    Commenter via FacebookCommenter via Sputnik